J’ai fini Dark Souls III et j’ai des choses à dire !

DARK SOULS™ III_20160412222050

Vous le savez…ou peut-être pas d’ailleurs ? Dans ce cas, je vais le redire : Dark Souls est probablement mon jeu préféré. Ever. Oui. Non pas qu’il soit parfait, bien sûr mais c’est clairement un titre qui a changé ma vision du jeu vidéo et qui ose faire les choses différemment. Que ce soit en termes de narration ou de non-prise en main du joueur. C’est un jeu riche, avec différents styles de gameplay, un univers passionnant, une direction artistique à tomber par terre, une ambiance sonore classe. Bref, un monument du jeu vidéo à mes yeux. Et puis je n’oublierais pas ce mois entier passé dessus, à lancer l’aventure parfois juste une heure par jour avec cette crainte de découvrir ce qui m’attend et le désir d’en découvrir plus, tout ça accompagné de conseils du net.

C’était bien, c’était épique, c’était émouvant et je n’oublierais jamais cette première découverte. Aujourd’hui, la saga des Souls se conclue (d’après les dires de Miyazaki) avec la sortie de Dark Souls 3 et pourtant, je n’attendais pas vraiment le jeu. La raison est très simple, j’ai fait Dark Souls 1 en 2013. Un an plus tard, sortait le 2. A nouveau un an plus tard sortait Bloodborne (que j’adore) et enfin, encore un an plus tard sort ce Dark Souls 3. Vous voyez où je veux en venir ? C’est une saga qui s’est annualisé et pour moi c’est un tort. Parce qu’en général, on ne se contente pas d’un seul run sur chacun des jeux. J’ai fait chaque épisode minimum trois fois et l’année dernière, j’ai aussi fait Demon’s Souls, un ami m’ayant prêté sa PS3.

C’est autant ma faute que celle des éditeurs, mais le résultat est simple : Dark Souls 3, je m’en fichais un peu. Pas au point de l’ignorer totalement, je savais que je le lancerais en « day one » mais sans aucune attente, sans surprise. Et malheureusement, comme prévu, les premières heures de jeu furent quasiment ennuyantes. J’ai progressé dans le jeu de façon mécanique, sans surprise et puis finalement, peut être après 5-6 heures, je me suis enfin pris au jeu et je me suis souvenu pourquoi j’aimais tant cette saga.

DARK SOULS™ III_20160412150852

Les clins d’oeil sont nombreux dans cet épisode

DARK SOULS™ III_20160410163111

 

Aucun doute, cet épisode est un maxi best of de tous les jeux From depuis Demon’s Souls. On retrouve le meilleur de tous les jeux ainsi que le plus frustrant.

Ainsi, le moteur de Bloodborne importé dans le monde de DS fait des merveilles et offre les meilleurs combats de la série. Chaque affrontement d’ennemi peut devenir jouissif tant la fluidité des combats a été amélioré depuis le tout premier Dark Souls et Demon’s Souls. On esquive, on lève le bouclier au bon moment, on cherche une ouverture, on tente la parade, le coup de pied,…et tout ça de façon très instinctive et très viscérale. L’ajout de nouvelles attaques spécifiques à chaque arme et la possibilité de charger ses attaques puissantes est plaisant et enrichit un gameplay qui était déjà ultra complet. Et tout ça sans mentionner la magie, la foi ou la pyromancie qui sont des builds tout à fait viables.

A noter d’ailleurs que cet épisode n’émet plus aucune hésitation à balancer plusieurs ennemis à la fois. Et clairement, j’ai le sentiment que c’est l’épisode le plus difficile au niveau des zones à traverser, pas forcément en terme de boss ceci dit. A propos des boss : si les 3-4 premiers ne sont pas folichons, ils s’améliorent clairement par la suite. Charismatiques et souvent bien mis en scène, ils ne sont pas forcément très difficiles notamment grâce aux fameuses roulades importées de Bloodborne, mais demeurent extrêmement gratifiants. Je dirais qu’il y en a bien 3 ou 4 qui rentrent immédiatement dans mon top des meilleurs boss de la saga.

DARK SOULS™ III_20160409173007

La DA est toujours top !

DARK SOULS™ III_20160412184843

Pour le reste, nous sommes en terrain familier. Entre une direction artistique toujours extrêmement soignée et cohérente et des musiques fabuleuses, la mise en scène très sobre et élégante fonctionne toujours autant. De même pour l’histoire, toujours conté de façon assez cryptique à travers descriptions des items et rares dialogues avec les pnjs, qui à la manière d’un Dark Souls 2 demeure plus claire sans pour autant devenir totalement explicite. Le multi est aussi toujours au rendez-vous, que ce soit la coop’ moins restrictive qu’avant comme pour le PVP qui réserve d’ores et déjà des séquences très amusantes.

Du coup, le terme « Best of » de la série se retrouve visuellement avec des environnements qui rappellent tous les autres opus : de Demon’s Souls à Bloodborne mais aussi dans le mélange des mécaniques de ces précédents épisodes. Ainsi, la barre de magie de Demon’s Souls fait son grand retour, accompagnée d’une fiole qui lui est dédiée. On retrouve aussi les fragments de fiole d’Estus à trouver en explorant et les os à bruler pour l’améliorer, ces deux éléments étant importés de Dark Souls 2. Enfin, le jeu abandonne son système d’amélioration d’armures au profit d’une unique amélioration des armes ce qui est la meilleure décision de ce Dark Souls 3. Les différents morceaux de titanites se trouvent en grand nombre et l’on pourra enfin monter au maximum 5 ou 6 armes par run ce qui encourage vraiment à varier nos techniques.

DARK SOULS™ III_20160410145421

Et parfois, même, elle est super top !

DARK SOULS™ III_20160412113045

Mes réticences sur cet épisode viendront plus sur le fait qu’il n’arrive et surtout ne veuille jamais vraiment se démarquer des précédents, enchaînant clins d’œil et références. Ça sert le propos du jeu, parfois de très belle façon, mais parfois c’est juste du gros fanservice pas forcément cohérent.

Je reprocherais aussi le level design linéaire mais disposant de plein d’imbrications au sein d’une même zone. Jamais mal pensé, ce LD ne laisse jamais place à la surprise comme un Bloodborne avait pu le faire. Tout se fait de façon mécanique, avec moins d’âme (lololol). Ainsi, on sait très bien à quoi servira la porte verrouillée à l’entrée d’une zone, de même que s’il y en a un, on se dirigera forcément vers un ascenseur en fin de zone.

Rien de bien problématique cependant, les nouveaux venus dans l’aventure ne devrait même pas relever ces quelques points. Ces mêmes nouveaux venus ne comprendront peut être pas non plus où se trouve le fanservice mais j’ose espérer qu’en terminant le 3, ils seront tenté par la découvertes des autres épisodes.

DARK SOULS™ III_20160411183209

Les affrontements sont plus nerveux, plus violents, plus épiques.

DARK SOULS™ III_20160412150448

Il m’avait fallu un mois pour terminer le premier Dark Souls, il m’a fallu moins d’une semaine pour terminer cet épisode de conclusion.

Au, final, moi qui ne l’attendait pas, et sans être convaincu par les premières zones, si Dark Souls 3 est bel et bien l’ultime épisode de cette formule des Souls, il conclut toute cette saga d’une bien belle manière. Un épisode d’aboutissement qui serait gâché par l’annonce d’un Demon’s Souls 2 ou autre Bloodborne 2. Pas forcément le meilleur, pas forcément mon préféré mais clairement un épisode qui donne tout. Marquant et me rappelant pourquoi cette série m’a toujours convaincu : une saga qui m’a autant donné l’impression de jouer autant à des Zelda matures qu’à ce qu’aurait pu devenir Castlevania. Une saga généreuse, inspirée et dont je suis heureux de constater le succès inattendu aujourd’hui.

Et ne vous fiez pas à la promo du jeu. Que la difficulté ne vous empêche pas de vous lancer dans l’aventure. Vous mourrez, oui, c’est un des thèmes du jeu mais Dark Souls a tellement plus à offrir qu’il serait bête de s’arrêter à ça.

DARK SOULS™ III_20160412184319

PS : Toujours merci à la touche Share pour les screens et les extraits.

 

 

Publicités

6 réponses à “J’ai fini Dark Souls III et j’ai des choses à dire !

  1. Voilà que je peux enfin m’atteler à la lecture de ton article, et ça fait du bien de lire des retours autres que le sien 🙂

    Bon, si je déplore le flagrant sérieux de cet article auquel je ne suis pas habitué, je l’ai dévoré.

    Tu as tout dit, inutile de revenir dessus. Par contre petite question : en terme d’heures de jeu pures, Dark Souls possède vraiment une durée de vie 30x supérieure au 3, ou tu avais + de temps de jeu dispo ? Parce que, comme je te l’ai dit, ça ne me rebute clairement l’aspect vieillot des premiers, mais l’argument d’une durée de vie infinie comme ça laisse rêveur 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Non, la durée de vie est similaire sur les deux, mais le 1er était…bah mon premier. Du coup, j’avais peur d’explorer les nouvelles zones et je passais mon temps à farmer dans celles déjà connues.

      J'aime

  2. Pingback: TFGA N°21 Jaquette, mabelle jaquette, dis-moi qui est la plus… | Parenthèses 2.0·

  3. J’ai aussi fini Dark Souls 3. En fait, c’est un ami qui me l’a proposé. Au début, je n’arrivais pas à entrer dans le jeu, mais après environ 2 jours, je ne pouvais plus m’en lasser. Un super jeu !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s