J’ai fini la saga Kingdom Hearts et j’ai des choses à dire !

Il n’y a pas si longtemps, je me suis mis les adorateurs de God of War à dos. C’est vrai, même si l’expérience du 3 fut agréable, on ne peut pas dire que ce soit une saga que j’apprécie réellement. Cependant, mettre par écrit mon avis m’a permis d’éviter de troller comme je pourrais le faire sur Twitter et d’exprimer clairement mon ressenti. Pourquoi je vous dis ça ? Parce que globalement s’attaquer à une série aussi populaire, ça peut être risqué mais si pour God of War, c’est légèrement dangereux, pour Kingdom Hearts, je crains carrément une attaque nucléaire chez moi…

Fort heureusement, vous n’avez pas mon adresse, alors à moins que vous soyez ok pour tirer un peu partout et avoir des milliers de morts sur la conscience, tout devrait bien se passer pour moi. Mmh… C’est une intro un peu morbide pour un jeu qui a pour thème les univers Disney, non ?

da11a3dc3dddd740d04d109e9b13b067add68fb3

Dans cette récente envie de découvrir des sagas que j’ai plus ou moins loupé (God of War ou Uncharted mais aussi des bonnes comme Yakuza), la série Kingdom Hearts était évidemment sur ma liste. Je dis « plus ou moins » parce qu’en réalité, ce n’est pas une découverte totale. En effet, à sa sortie, j’avais fait le 2 mais je n’en gardais aucuns souvenirs, si ce n’est que l’aventure me paraissait satisfaisante. De même, j’ai dû faire la moitié d’une des trois campagnes de Birth by Sleep qui m’avait rapidement lassé. Mais je suis de nature curieuse et à force de voir des hordes de fans s’extasier face au moindre petit bout de trailer de KH 3, j’ai pris la décision de vouloir moi aussi hurler de joie face à ce jeune garçon à la coupe improbable et aux multiples fermetures éclair. J’ai donc pris les deux compilations sur PS3 et je me suis lancé dans l’aventure !

Pour les deux, trois au fond qui ne connaissent pas, Kingdom Hearts c’est la promesse curieuse de vouloir mélanger les univers Disney et les personnages de Final Fantasy. Alors dit comme ça, ça peut paraître étrange, mais je vous assure qu’une fois manette en main, ça l’est aussi. Bon, ceci dit, la réalité est quelque peu différente puisqu’on passe son temps dans des mondes Disney contenant leurs propres personnages et ce n’est que dans quelques lieux précis (qui ne sont pas des mondes Disney) que nous pourrons croiser des personnages iconiques de chez Final Fantasy (ainsi que d’autre de chez Disney). Pour être très honnête ça ne fonctionne pas trop mal, les protagonistes de Final Fantasy étant légèrement « cartoonés » pour l’occasion. Quand on en parle à ses amis, ça peut paraitre très étrange de dire que Donald discute avec Squall (ici appelé Léon for some fucking reason) mais dans les faits, ça marche plutôt bien. Idem pour les mondes Disney que l’on traverse. Visuellement, les univers sont parfaitement respectés.

Etant quelqu’un de logique, j’ai donc commencé par le 1er. Ceci dit, la chronologie de la saga étant riche en épisodes, j’aurais pu aussi débuter par la prequelle Birth By Sleep.

 

Kingdom Hearts

kingdomhearts-1-5-hd_7-10-13_07

Donald et Goofy sont debout dans les cutscenes. Ils passent le reste du temps à mourir.

Ce premier Kingdom Hearts m’a laissé un sacré mauvais gout dans la bouche, pourtant à l’instar de God of War premier du nom, Kingdom Hearts n’est plus tout récent (2002) et à ce titre, je n’ai pas forcément envie de le casser. En effet, même si la compilation PS3 a corrigé quelques errances de gameplay, il reste assez peu plaisant à parcourir aujourd’hui.

Je ne vais pas faire le détail de tout ce qui m’a dérangé mais… un peu quand même : la caméra est souvent ivre en combat, le lock ne lock jamais l’ennemi désiré, les sauts sont extrêmement imprécis, l’IA des alliés est catastrophique, l’esquive (seule vrai defense pendant une bonne partie du titre) ne fonctionne pas dans le niveau aquatique, la difficulté est totalement aléatoire d’un boss à un autre, Sora est rigide et lourd là où le bestiaire se déplace et attaque avec grâce et fluidité, l’ergonomie des menus en et hors combats est déplaisante, les objectifs sont mal expliqués,…

Je pourrais continuer mais ce serait mesquin. A vrai dire je n’ai même pas envie d’écrire des lignes et des lignes sur ce premier KH. C’est un jeu qui a mal vieilli, rigide qui ne demande au joueur qu’à exécuter du button mashing assez bêtement autour d’une histoire de ténèbres et de lumières très bateau et quelconque.

kingdom-hearts-Ursula

Pire. Boss.

Alors attention, tout n’est pas à jeter non plus. Techniquement, le jeu est toujours très réussi même des années plus tard de même que la direction artistique toujours fidèle aux univers Disney. C’est d’ailleurs ce qui me surprend le plus visuellement : le mélange Disney/Final Fantasy est loin d’être choquant alors que sur le papier, je ne voyais pas comment ça pouvait marcher. Les doublages (anglais) ainsi que les différentes musiques sont aussi irréprochables.

Bref, malgré des qualités évidentes, Kingdom Hearts ne m’a absolument pas plu à tel point que j’ai abandonné à la toute fin face à l’abus d’ennemis et de boss.

Ce n’est pas la première fois que je n’apprécie pas un titre mais j’avoue que je me retrouvais bien embêté avec mes deux compils PS3. Fort heureusement, c’est seulement après KH1 que la saga s’élève vraiment…

 

Chain of Memories et 358/2 Days a.k.a les épisodes Youtube

Organisation_XIII

L’Organisation XIII qui s’appelle ainsi car elle compte… 14 membres.

Face à ce sous-titre, vous devriez être dans l’incompréhension ou en train de penser que je suis mal placé pour critiquer la série. C’est vrai, j’ai « regardé » ces deux épisodes sans y jouer. A vrai dire, j’ai commencé Chain of Memories mais le système de combat à base de cartes ainsi que les mondes Disney qui sont tous les mêmes que dans KH1 et avec la même trame m’ont vite empêché de continuer. Dommage parce que le système de cartes amenait deux-trois bonnes idées mais le fait de le combiner aux combats du premier le rend vraiment peu agréable. Quant à 358/2 Days, pas de mauvaise foi, seules les cinématiques se trouvent dans la compilation PS3.

Malgré tout, énorme surprise, j’ai adoré ces deux épisodes.

Forcément, si j’ai aimé c’est surtout grâce à leur scénario. Ces jeux abandonnent l’aspect niais du premier et abordent des sujets et un ton bien plus sombre. Chain of Memories nous donne un premier aperçu de l’organisation 13 qui va s’évertuer, grâce au manoir Oblivion, à supprimer ou modifier les souvenirs de Sora (et ceux de Donald et Dingo mais bon, on s’en fiche un peu plus). En parallèle, on suivra aussi Riku, le meilleur ami/adversaire de Sora aussi coincé dans ce manoir, qui tachera de repousser (ou d’accepter) la part de ténèbres qu’il a en lui.

MarluxiaMeetsSora

Et tout ça sur fond de trahison de la part des membres de l’Organisation.

Croyez-moi, c’est vraiment cool ! Alors que j’ai commencé à regarder cet épisode d’un œil distrait en faisant autre chose à côté, je me suis laissé entrainer complètement par l’histoire. C’est un épisode bien écrit qui complexifie un peu plus ses personnages principaux tout en en ajoutant des secondaires riches et importants pour tout ce qui suivra.

Je trouve ça assez fou que cet épisode ai été un épisode exclusif GBA pendant un bon moment alors qu’il me parait essentiel pour la compréhension de l’histoire de la saga. C’est d’ailleurs un élément assez particulier de la série entière, le fait de faire des épisodes sur plein de supports différents. Etonnant car aucun de ces épisodes entre deux canoniques ne peut être considéré comme vraiment dispensable.

C’est aussi le cas pour 358/2 Days. Episode tout d’abord exclusif à la DS qui se situe entre Chain of Memories et le 2. Cette fois-ci, on suit l’évolution de Roxas (personnage que j’apprécie bien plus que Sora en tant que héros) au sein de l’Organisation 13. Malgré tous les mystères autour de cette dernière, il se fera deux amis : Xion et Axel.

original

Cet épisode est entièrement sponsorisé par les Glaces à l’eau de mer©

Là encore, même si je n’ai fait que regarder les cinématiques, c’est un épisode qui, dans la continuité de Chain of Memories, m’a emballé. L’écriture a encore un ton bien plus sérieux mais aussi dramatique qui mènera à l’introduction plein de mélancolie du 2. D’ailleurs, si ce 358/2 days est sorti après le 2, il me parait nécessaire d’y jouer ou de le regarder avant. Ainsi toute l’intro du 2 m’a semblé bien plus marquante et l’éveil de Sora a un impact bien plus important. C’est d’ailleurs l’élément qui laisse le plus amer de ces épisodes, à partir de la moitié de Chain of Memories jusqu’à la fin de de l’intro du 2, Sora est endormi. Et nous, spectateur ou joueur, allons voir un grand nombre de personnages se sacrifier d’une façon ou d’une autre pour le faire revenir : Naminé, Riku, Xion, Axel et bien sûr Roxas. Et Sora ne connaitra jamais toute l’histoire… Après ces épisodes, le joueur est bien plus omniscient que le personnage principal et c’est cette méconnaissance qui m’aura donné envie de claquer Sora a de multiples reprises dans le 2. Tout ça n’est absolument pas négatif, au contraire, c’est justement ce sentiment amer d’injustice qui fait le charme de ces épisodes. J’ai vraiment l’impression que c’est avec ces deux épisodes que la saga s’est forgé un vrai background prenant et intéressant. Je pense même les avoir plus apprécié que le 2. Pourquoi ? Parce que le 2, j’y ai joué…

 

Kingdom Hearts II

gsdx_20131014180348

Allons, allons, calmez-vous. J’ai beau faire le kéké avec mes phrases de transition, la vérité c’est que Kingdom Hearts 2 est un bon jeu, rassurez-vous.

Il reprend grosso modo les bases du premier en termes de gameplay mais les améliore complètement. Ainsi, on se retrouve devant le même système de button mashing (votre boutton croix n’en sortira pas indemne) mais tout se fait de façon bien plus fluide. Sora est beaucoup moins rigide à contrôler rendant chaque combat au pire longuet, au mieux jouissif. Le jeu apporte aussi un système de QTE nous donnant l’occasion d’appuyer sur « triangle » contre certains ennemis pour terminer un combo ou l’achever. Ce n’est pas obligatoire ni punitif donc aucun souci, c’est un élément qui dynamise encore plus les affrontements. En fait, lors de certains combats, j’ai même eu l’impression de jouer à un muso (genre Dynasty Warriors, Samurai Warriors, Hyrule Warriors et autres titres finissant par « Warriors ») en particulier lorsqu’il nous envoi des centaines d’ennemis d’un coup. Cet épisode réussi aussi l’exploit de rendre la progression à base d’ennemis non-stop moins éprouvante que dans le premier. Ça passe pas des petits objectifs comme protéger tel personnage, empêcher les adversaires d’atteindre un emplacement, affronter tous les ennemis avant la fin du temps imparti. Ce n’est pas toujours des objectifs judicieux mais c’est mieux pensé.

Même si globalement, le titre est extrêmement bourrin, certains affrontements de boss demandent un peu plus de subtilités et ça marche plutôt bien aussi grâce à la mise en scène grandiloquente (notamment le combat contre Roxas qui est certainement le plus beau moment de la saga). D’ailleurs techniquement le jeu est vraiment magnifique et n’a pas pris une ride !

Battle_of_the_1000_Heartless_KHII

Le combat contre les 1000 Sans-coeurs reste jouissif.

Alors si la progression s’est fait sans heurts et que les combats ne m’ont pas déplu, quel est le souci ? L’histoire ? Absolument pas, l’histoire est très sympa ! Mais alors quoi ? Eh bien c’est simple c’est…mais attend, pourquoi je pose les questions, je sais très bien ce qui cloche dans le jeu ? C’est pour dynamiser un peu l’article, pour se mettre dans la peau du lecteur qui pourrait se poser ces questions à ce stade. Oh, malin. Merci.

Le souci, donc, c’est la narration assez catastrophique.

La meilleure manière d’expliquer pour moi le gros problème de la série c’est de revenir vers Chain of Memories et 358/2 days. Comme expliqué précédemment, j’ai regardé ces épisodes sans y jouer et au total, en facilement 7 heures de cinématique, je n’ai pas vu une seule trace des mondes Disney. Pourtant, ils sont là, je peux vous l’assurer. J’ai même passé le plus clair de mon temps dedans dans KH2. Et c’est le problème, le scénario principal ne progressera jamais au sein d’un monde Disney, jamais. Au lieu de ça chacun de ces mondes est figé dans sa propre histoire : on revivra les grandes lignes de Mulan, celles de Pirates des Caraïbes (le seul univers qui jure vraiment niveau cohérence visuelle), celles du Roi Lion, etc… Clairement, ce n’est pas génial, d’autant plus que ce sont vraiment les grandes lignes des films et que l’on retrouvera donc des scènes similaires mais sans mise en scène, sans âme. Ceci étant, KH 2 a aussi la mauvaise idée de nous faire traverser ces mondes une secondes fois et là c’est encore pire en termes d’histoire. C’est simple, je ne veux pas voyager dans l’univers de l’étrange de Noel de Mr Jack pour y revivre les évènements du film sans cohérence mais alors encore moins pour le voir chercher des sans cœurs pendant une heure parce qu’ils auraient volé les cadeaux du Père Noël… C’est mauvais dans les deux cas.

maxresdefault (1)

KH, c’est avant tout un jeu axé sur le fan-service.

C’est simple à résumer, le scénario, le vrai, progresse dans l’intro puis dans une séquence vers le milieu de l’aventure et à la fin et évidemment ce sont les meilleurs moments. Entre, par contre, on se tapera 25 heures de mondes Disney pendant lesquelles l’intrigue sera en pause.

C’est le vrai problème de la saga. L’histoire est devenu vraiment bonne mais elle ne sait pas quoi faire de la promesse de base : intégrer les univers Disney. Alors le jeu les laisse de côté mais envoi quand même le joueur y passer le plus clair de son temps.

En définitive, j’ai quand même apprécié ce Kingdom Hearts 2. C’est un jeu riche, plaisant, absolument magnifique et avec une bande son sublime mais j’ai tout de même l’impression que la série n’exploite pas encore son plein potentiel.

 

Kingdom Hearts et moi, quel avenir ?

maxresdefault (2)

Vous l’aurez compris, le titre de cet article est mensonger. Je n’ai pas fini la saga Kingdom Hearts. Je compte regarder les cinématiques de Re-Coded et Dream Drop Distance sans y jouer et je n’ai réellement joué qu’à trois épisodes. Oui, trois : le premier, le deuxième et Birth By Sleep. Si je n’ai pas vraiment parlé de ce dernier c’est parce que quand j’ai commencé à rédiger cet article, je le débutais à peine. Aujourd’hui, arrivé à la moitié du titre (deux campagnes terminées), le constat est simple : BBS n’est pas très intéressant. A l’instar du 2, le gameplay est plus dynamique et moins rageant que celui du premier, il se permet même quelques subtilités dans le fait de jouer trois personnages différents. Ainsi, même si ça reste un jeu très bourrin, on a effectivement le sentiment de jouer avec des personnages aux habiletés différentes.

Malheureusement, Birth by Sleep est une coquille vide. Un joli habillage (magnifique pour de la PSP) mais qui est toujours catastrophique en terme de narration. Il fait même pire que le 2 car ce dernier avait un scénario réussi, il le racontait juste très mal. Ici, même l’histoire est bancale. J’ai vraiment le sentiment que le jeu n’a absolument rien à raconter si ce n’est à la fin de chaque campagne. Avant, c’est à nouveau des voyages dans les mondes Disney vides sans vraiment de raison. On appréciera tout de même le fait que cet épisode nous fasse voyager dans des univers plus anciens (Blanche-Neige, Cendrillon, la Belle au Bois Dormant, Lilo et Sti…wait, what ?).

Je sors donc de cette saga mitigé. Ce qui en soit me fait déjà plaisir. Après avoir joué à des jeux qui m’ont emballé (les Yakuza) et d’autres que j’ai détesté (Gravity Rush, Mad Max), ça fait du bien de retrouver un sentiment un peu plus posé.

Malgré tout, j’attends quand même Kingdom Hearts 3. Peut-être pas autant que les fans qui hurlent de joie dès qu’ils aperçoivent une clépée (oui) mais je suis curieux. Cependant, après un Birth by Sleep qui est déjà le 2 en moins bon, je ne veux absolument pas rejouer à un épisode similaire juste techniquement plus réussi. Il m’en faut plus. Notamment une meilleure narration qui intègre mieux les mondes Disney et surtout que ces derniers soient plus vivants. J’aimerais vraiment que chaque univers soit un petit monde ouvert vivant, avec des pnjs qui se baladent et une meilleure intégration des ennemis. On a fait le tour de la formule mini-arène = ennemis qui popent > couloirs = ennemis qui popent > boss du niveau.

Je réalise aujourd’hui que la saga a accompli un bon chemin pour en arriver là et a réussi à corriger bon nombre de défauts en plus de se forger un background solide et prenant. Il reste, cependant, énormément de choses à faire pour exploiter l’immense potentiel de la série.

kh3

Publicités

4 réponses à “J’ai fini la saga Kingdom Hearts et j’ai des choses à dire !

  1. Elles sont belles les images.

    (en vrai je suis pas mal d’accord, juste quand j’ai découvert la série j’étais bien plus patient, le jeu a profité de ma jeunesse pour me faire fanboyiser)

    Aimé par 1 personne

  2. Encore un très bon article.
    Au niveau du contenu, je vais me baser sur mon expérience de joueur pour comparer nos deux points de vue sur ces jeux.

    J’ai comme toi, débuté la saga par le 2. Je me souviens y avoir joué en term, il y a 8 ans de cela. J’avais vraiment apprécié le jeu avec son gameplay nerveux, même si dans les faits c’était surtout du button mashing pour reprendre tes termes. Niveau histoire j’avais juste un manque car il me manquait les épisodes précédents pour tout comprendre.

    Quelques années plus tard j’ai acheté le 1er et repris le 2. Pour le 1er, j’ai eu un choc. Le jeu avait vraiment mal vieilli du point de vue de la jouabilité. Je me souviens avoir été bloqué comme un idiot dans le monde de Tarzan et d’avoir rage quit. Après avoir repris le jeu, j’ai pu avancer d’une traite, non sans râler après l’IA infernale et les dialogues terriblement enfantins, niais et un peu lourd à vrai dire. Mais j’appréciais quand même l’incorporation des mondes Disney dans cet univers avec l’histoire autour des Princesses et des serrures à sceller.

    J’ai recommencé le 2 par la suite et ce jeu reste de loin mon préféré. Au niveau du gameplay il est excellent, j’ai apprécié l’histoire dans les mondes même s’il est vrai qu’ils ne font pas vraiment avancer la « méta-histoire » du jeu. Les graphismes sont excellents et les musiques au top.

    Enfin le dernier que j’ai fait c’est BbS. J’ai acheté la PSP pour lui et là aussi aucun regret. Du point de vue du gameplay, c’est le meilleur à mes yeux (je pense que Dream Drop Distance doit faire mieux désormais) et j’ai apprécié les nouveaux mondes et les nouveaux éléments de l’intrigue générale.

    Pour résumer, cette série est vraiment intéressante avec une vraie mythologie qui s’est mise en place au fil des épisodes. Une force mais aussi un défaut, pour comprendre cette histoire si complexe, il faut faire tous les épisodes qui sont sortis (jusqu’aux versions HD Remix) sur différents supports. Les mondes Disney ne servent plus à rien désormais, on rencontre des personnages, les vilains peuvent intervenir et foutre le boxon mais souvent ça en reste là et le fil rouge de l’intrigue ne se développe pas. Comme tu le dis, il y a un problème avec la narration. Je me suis spoilé (intentionnellement) Dream Drop Distance et du point de vue de l’histoire, c’est encore un peu plus le bazar. Curieux de voir ce que donnera le 3. Je t’attends pas avec impatience mais je l’attends quand même, en espérant une histoire qui tienne bien la route pour mettre fin au chapitre « Xehanort » et surtout un gameplay du tonnerre.

    (Désolé pour le pavé !)

    Aimé par 1 personne

    • Grosso modo, notre avis est assez proche. Sur Birth by Sleep, ça diffère peut être un peu plus mais rien de bien méchant non plus.
      J’ai commencé à regarder DDD et c’est assez fou comme les problèmes que je note ici ont l’air d’être omniprésents dans cet épisode.
      M’enfin, comme toi, je suis curieux vis à vis du troisième épisode !
      Et pas besoin de t’excuser, merci au contraire ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s