TFGA N°17 Vos Duos Mythiques

TFGA-alex

Et me voici, me lamentant, en train de fixer ma liste d’idées pour le thème de ce mois-ci, incapable de décider quel duo sera sélectionné en dépit d’un autre. A tel point que je ne m’y suis pas spécialement mis à l’avance pour écrire ce TFGA ce mois-ci, ne pouvant me résoudre à briser des cœurs (bon, en vrai, on est le 15, donc quand même, je suis un peu en avance).

Alors j’ai réfléchi, c’est la troisième fois cette année, et je me suis rappelé qu’en cette période de février, on célébrait la Saint-Valentin…mais pas uniquement ! En effet, en fin de mois seront diffusés les Oscars (et les Césars mais on s’en fout). C’est donc l’occasion de faire notre propre cérémonie et notre propre remise de prix pour le TFGA numéro 17. J’ai nommé : les Duo-ars… euh… les Duars ?… non… les Duos-Mythicars… non plus… bon alors, les Couplars. Hmm…. Bon, ben faute de mieux…

couplars

En direct de la Cérémonie des Couplars récompensant les meilleurs duos du jeu vidéo ou devrais-je dire les jeux viduo ? … Non ? Vraiment ? Parce je trouvais ça plutôt astucieux… Non ? Vraiment pas ? Bon tant pis…

Cette années les nominés sont de qualités et les catégories riches en surprises (mais pas tant que ça, par exemple il y a du Witcher 3, comme dans tous mes articles depuis sa sortie).



Numéro 5 ! 

nintendo

-Mario et Luigi (Saga Super Mario Bros) : Incontournables. Même ma grand-mère les connait. Les deux frères partagent toutes leurs activités : kart, baston, golf, tennis,… Et dorénavant quand l’un a un mauvais jeu (New Super Mario Bros U), eh bien l’autre ne tarde pas à suivre (New Super Luigi U).

-Link et Zelda (Saga The Legend of Zelda) : Relation plus compliquée sachant que Link partage souvent ses aventures avec d’autres protagonistes comme Midona, Navi ou Fay (eurk) mais il arrive que Zelda soit aussi au centre de l’intrigue comme dans Skyward Sword ou les deux personnages sont bien plus proches.

-Donkey et Diddy Kong (Saga Donkey Kong) : Comme les frères Bros, ils sont devenus au fil des années inséparables. Désormais, on n’imagine pas un jeu Donkey Kong sans Diddy. Le premier représentant l’ordre et le respect des règles (il a une cravate) et l’autre le chaos et l’anarchie (il a une casquette).

-Banjo et Kazooie (Saga Banjo & Kazooie (duh)) : Désormais au chômage, s’ils gagnaient ce serait plus un titre posthume en hommage à leur trop courte carrière.

 

Numéro 4 !

atypiques

-Le commandant Shepard et son équipage entier (Saga Mass Effect) : Faites pas genre.

-Lightning et son balai dans le cul (Saga Final Fantasy XIII) : Relation compliquée qui empêche notre chère Lightning de prononcer une phrase de plus de dix mots et d’exprimer une quelconque émotion, les deux sont finalement très proches. J’aurais même souhaité que les autres personnages profitent aussi un peu de ce balai histoire de ne plus les entendre. A noter que le balai de Lightning a du lâcher du lest au vu de son changement de caractères (et de tenues) dans Lightning Returns.

-Pigalette Desrois et son pion Yennefer (Dragon’s Dogma) : Choix très personnel. Si les pions sont dénués de personnalité dans Dragon’s Dogma (mon avis ici), on finit quand même par s’attacher à notre création. Et puis, c’est tout de même l’occasion de voir une Yennefer bien plus calme que dans The Witcher.

-Francis York Morgan et Zack (Deadly Premonition) : Difficile d’en parler sans spoiler. Je dirais simplement que c’est mon chouchou de cette catégorie. A l’image de Diane par rapport à Kyle MacLachlan dans Twin Peaks, Zack semble être un personnage existant uniquement dans la tête de l’agent York…ou peut-être est-ce ainsi qu’il appelle le joueur…Y-a-t-il vraiment une explication ? Oui, alors faites le jeu.

 

Numéro 3 ! 

romances

-Kazuma et Sayama (Yakuza 2) : De A à Z, Yakuza 2 m’a comblé mais je ne m’attendais pas à y trouver une romance. Et croyez-moi, elle est bien construite. Sayama est un personnage riche et complexe et la relation entre les deux personnages se fait de façon habile et naturelle. Si bien que le fait de ne pas la retrouver dans les épisodes suivants me dérange encore aujourd’hui.

-Geralt et Yennefer…ou Triss…non, va pour Yennefer…non, en fait Triss… (Saga The Witcher) : Yennefer est une femme qui pousse Geralt à rester lui-même, sauvage, indépendant, comme elle. Triss est une femme qui pousse Geralt à devenir quelqu’un de meilleur mais cela semble moins naturel. Honnêtement, je ne sais pas qui choisir, les deux relations ayant étés aussi bien exploités dans les livres que dans les jeux.

-Guybrush Threepwood et Elaine Marlow (Saga Monkey Island) : C’est une femme forte, aventurière, courageuse et l’autre, ben c’est Guybrush : maladroit, un peu bêbête mais terriblement attachant. Elaine fait partie de ces personnages que l’on est heureux de retrouver dans chacun des épisodes de la saga. Pas forcément ma romance de jeux vidéo préférée mais surement une des plus amusantes.

-Elizabeth et Booker DeWitt (Bioshock Infinite) : Engagé pour la ramener à des individus suspects, le joueur incarnant ce cher Booker finira forcément par s’attacher à Elizabeth qui prend petit à petit conscience du potentiel de ses pouvoirs. Dès la première rencontre, je me suis pris à espérer que les deux personnages aient une belle romance…

 

Numéro 2 !

frères

-Sans et Papyrus (Undertale) : Difficile de les qualifier de frères de sang puisqu’ils n’ont plus que des os. Comme tous les autres personnages d’Undertale, ces deux squelettes sont extrêmement bien écrits et sont bien souvent hilarants (mais pas que). Et notez que la musique accompagnant le fight contre Papyrus est juste géniale !

-Ornstein et Smaug (Dark Souls) : L’un est fin et cherche à nous éventrer avec sa lance électrique, l’autre est gros, possède une armure à tétons et cherche à nous écraser avec son marteau géant. Je ne crois pas qu’ils soient biologiquement frères, mais dans leur volonté inébranlable de vouloir me détruire se créée une relation forte.

-Jonas et Alex (Oxenfree) : Je réalise qu’aucun des nominés de cette liste ne sont réellement frères. Jonas et Alex sont demi-frères et sœur et…ils viennent de se rencontrer. Le joueur sera donc témoin (et acteur) de cette relation naissante entre les deux. Ça sonne toujours juste en terme d’écriture et nous pouvons tout à fait tuer dans l’œuf cette relation dès qu’on en a l’occasion (mais c’est dommage).

-Jacob et Evie Frye (Assassin’s Creed Syndicate) : Il ne faut pas qu’ils gagnent, j’avais juste besoin d’un 4ème candidat. Eux, pour le coup, ils sont vraiment frères et sœurs. Par contre c’est nul. Si, indépendamment, les deux héros de cet Assassin’s Creed sont un minimum écrits (ce sont des archétypes vus et revus mais bon, c’est mieux qu’Arno), leur relation est quasiment inexistante. Ils ne font que se croiser pendant toute l’aventure.

 

Numéro 1 !

fille

-Booker DeWitt et Elizabeth (Bioshock Infinite) : … Oh… ooooh… Merde, je vous jure que je ne savais pas…

-Joel et Ellie (The Last of Us) : Obligé de penser à ce duo dans cette catégorie tant les deux personnages sont bien écrits. Malgré son langage, Ellie devient vite un personnage assez attachant et que l’on veut (nous joueur comme le personnage de Joel) coûte que coûte protéger.

-Lee et Clementine (The Walking Dead S1) : Si tout est bien écrit dans la première saison de The Walking Dead, il est évident que Clementine réussie quand même à se démarquer : constamment touchante, le joueur n’aura de cesse que de tenter de la protéger et surtout protéger son innocence au fil des épisodes.

-Geralt et Ciri (The Witcher 3) : Woah, grosse surprise. Bref, meilleurs personnages, meilleur jeu, ça défonce, voilà.

-Kazuma et Haruka (Saga Yakuza) : Yakuza étant une saga dont chaque épisode sort tous les ans ou tous les deux ans (et dont chaque épisode se passe durant l’année de son développement), la relation entre les deux personnages est fantastique car à travers les yeux de Kazuma, nous, le joueur, avons aussi vu grandir Haruka au fil des épisodes. Très attachantes et très mature, c’est toujours un plaisir de retrouver cette jeune fille que l’on peut incarner dans une campagne géniale de Yakuza 5.


 

Academy_Award_trophy

 

C’est sympa, tout ça, n’est-ce pas ? Non ? Ça manque d’humour ? Ça ne fait pas 12 pages comme les précédents TFGA ? C’est vrai, mais pour me dédouaner, j’ai l’honneur de vous annoncer… que ce n’est pas fini.

Oh, je sais bien que vous êtes en train de vous interroger, voyant que votre molette de souris ne vous fait pas descendre plus bas. J’entends des « Mais qu’est-ce qu’il raconte, il n’y a rien de plus ? » ou des « Je ne comprends pas, il est incomplet cet article, il donne les nominés mais pas les résultats ! » ou encore des « Quel homme fantastique ce Cinemax ! Et beau gosse en plus, je n’oublierais jamais cette soirée qu’il a passé chez moi. J’ai bien fait de le prendre en photo pendant qu’il dormait » (et ça devient gênant mon cher Koala).

Rassurez-vous. Ce TFGA n’est pas terminé. C’est simplement à vous de le compléter en votant pour les duos qui méritent de gagner dans chaque catégorie. Vous êtes le jury et vous pouvez voter directement dans les commentaires ci-dessous ou via un tweet ou par SMS ou par télégramme (mais si vous vous éparpillez trop, ça va devenir relou).

Quant à moi, je vais vous laisser du temps (et comme on dit « le temps c’est de l’argent », dites-vous que je suis en train de vous enrichir, ce n’est pas vrai mais si ça peut vous aider psychologiquement, ça me fait plaisir) et je mettrais à jour l’article quand j’aurais assez de votes. Ou alors, je ferais un second article dédié aux résultats, ou alors j’oublierais. Tout ça pour dire que je suis un flemmard. Bref, vous avez compris votre rôle ? Non parce que je peux difficilement mieux l’expliquer, ce n’est pas très compliqué, vraiment.

On se retrouve donc bientôt pour les fameux résultats (dans maximum 6 ans, promis). En attendant, votez et surtout allez lire les participations, qui elles sont complètes, des autres bloggers via ce lien, et en passant lisez aussi celle d’Alex, vous verrez c’est cool aussi (en vrai, j’en sais rien, on est le 18 à l’heure où j’écris ces lignes, je ne l’ai pas encore lu).

Publicités

25 réponses à “TFGA N°17 Vos Duos Mythiques

  1. Merde, je savais pas que tu savais pour la photo… :/

    Et oui effectivement, un duo et demi en commun, c’est fou. :3
    Mention spéciale en tout cas pour « Lightning et son balai dans le cul ». :’D

    Aimé par 2 people

  2. Pingback: Alex Effect » TFGA n°17 – Vos duos mythiques·

  3. Ça c’est du top! Quelle inspiration! J’avoue avoir sourit pour « Lightning et son balai dans le cul ». J’ai apprécié FF XIII mais aurait tellement préféré Fang comme personnage principal ^^ Je me suis faite à Lightning à la longue mais Square à quand même bien merdé sur ce coup là.

    Aimé par 1 personne

  4. Parce que les lecteurs doivent aussi travailler alors?
    Ça va être dur, à part pour la 1ère catégorie, où j’ai envie de tous les mettre ^^ Mais je connais très peu, voire pas du tout les autres, alors le choix sera dur!
    Mais je vais dire :
    – Donkey et Diddy Kong (parce que moi aussi je les ai choisis!)
    – Lightning et son balai (parce que ça m’a bien fait rire!)
    – Guybrush Threepwood et Elaine Marlow (parce que le nom me parle)
    – Jacob et Evie Frye (parce que tu dis qu’ils doivent pas gagner et que j’ai l’esprit de contradiction!)
    – Booker DeWitt et Elizabeth (parce que je ne sais toujours pas vu que je connais pas xD)

    Voilà mon vote assez aléatoire! Plus qu’à attendre les résultats finaux, donc à dans 6 ans!

    Aimé par 1 personne

  5. Oooooh, et bien encore une surprise que dont tu nous gratifies ici ! Je ne peux pas nier le fait que je préfère le ton humoristique mais encore une fois tu me surprends dans la forme de ton article, j’adore 🙂

    Et puisque je suis le seul qui a vraiment lu ton article visiblement, voici mes bulletins de votes :p

    N°5 => Mario et Luigi (pour leurs aventures en duo sur portables principalement)
    N°4 => Commandant Shepard et son équipage (parce que voilà)
    N°3 => Geralt et ses drôles de dames (vu la concurrence et même sans avoir fini le jeu, c’est une évidence)
    N°2 => Sans et Papyrus (j’en connais aucun et je trouvais le duo rigolo parce que sans papyrus ils ne devaient pas pouvoir écrire grand chose les égyptiens)
    N°1 => Lee & Clémentine (gros choix mais comme j’ai déjà mis ellie/joël dans mon classement, c’est à leur tour !)

    Encore bravo pour ces nominations en tout cas 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Idée géniale pour le top, très atypique, bravo ! 🙂
    Alors, concernant mes votes…
    – Link et Zelda
    – Lightning et son balai dans le cul (j’ai tellement ris que bon)
    – Geralt en ménage à 3 (bah quoi, tant qu’à faire)
    – Jacob et Evie Frye (Assassin’s Creed Syndicate) (parce que ce sont les seuls qui me disent quelque chose dans cette catégorie et aussi un peu parce qu’ils semblent partir perdant dans la description :v)
    – Lee et Clementine (Parce qu’ils font partie de mon propre top, du coup choix logique)
    voilà voilà, le suspense est intenable :p

    J'aime

  7. Pingback: TFGA n°17 – Mes duos mythiques « Daily Moogle·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s