Bilan de l’année vidéoludique + TFGA N°15

653801

Cet article ne parle pas du dernier Star Wars.

Et nous revoici comme chaque mois face à un nouveau TFGA. Nous sommes donc le 20 décembre. Il reste 5 jours avant Noël, j’ai vu 8 fois Star Wars au cinéma et c’était génial ! (Edit du 19 décembre : je l’ai vu deux fois et c’était génial).

Mmh… Oui bon, vous vous en doutez maintenant, tel l’élève modèle que j’ai toujours été, je fais mes devoirs en avance. Nous ne sommes pas le 20 décembre mais le 5. J’ai l’OST d’Undertale en fond sonore alors que j’écris ces lignes en espérant ne pas me tromper de thème. Car encore une fois j’anticipe. Pas trop d’angoisse cependant, car TFGA ou non, c’est un article que je comptais écrire : celui de mon top 5 des jeux de l’année et globalement faire un bilan.

Mais comme vous vous en doutez, mon top 5 n’est pas si simple et comme je vous adore (et vice-versa), dans cet article, je vais vous offrir non pas un TFGA, non pas deux TFGA, non pas 3 TF… Ah, si deux TFGA en fait. C’est déjà pas mal, ne faites pas les fines bouches !

Mais avant de passer aux tops, un petit bilan s’impose car en terme de jeux vidéo, 2015 fut une année particulière et j’avais envie d’en discuter autour d’un article plus long que d’habitude.

Ciri_meditating-1920x1200-en

Disons que jusqu’en mai, l’année a été relativement calme. Enfin pour moi, parce que pour les possesseurs de PS4, il y a eu Bloodborne en mars qui a immédiatement créé des désirs de possession de la console chez moi. Je suis fier de ne pas avoir craqué… jusqu’en juillet… Mais du coup, le premier gros gros jeu marquant de cette année fut The Witcher 3 (en mai donc). Ayant adoré les livres, et dévoré les deux premiers jeux, ce n’était pas vraiment une surprise. J’attendais ce troisième opus impatiemment. Malheureusement vous devez aussi connaitre ce sentiment d’attente interminable qui s’accompagne souvent d’une crainte d’être déçu (hein, Lords of Shadow 2). Alors béni soit The Witcher 3 qui non seulement ne m’a absolument pas déçu mais au contraire m’a ravi en tout point et au-delà de mes espérances. Je ne vais pas m’évertuer à réexpliquer pourquoi ce titre m’a emballé, à la place, je vous renvoie vers mon article.

Que fait-on après The Witcher alors ? Eh bien, comme vous l’avez compris, on craque pour une PS4 accompagnée de Bloodborne. De même, je ne reviendrais pas sur ce titre et me contenterais de vous dire qu’il m’a absolument conquis ! Un chef d’œuvre de level design et de direction artistique ! Enfin, en Septembre, le troisième triple A attendu et marquant est sorti, j’ai nommé : Metal Gear Solid V The Phantom Pain. Dieu sait que je l’attendais et malheureusement, il sait aussi à quel point j’ai été déçu sur certains aspects. Fort heureusement, malgré ces petites déceptions, le jeu s’est doté d’un gameplay absolument PAR-FAIT et je suis certain de le refaire un de ces jours. D’ailleurs, si The Phantom Pain s’est terminé en me laissant un petit goût amer dans la bouche, plus le temps passe, plus je l’apprécie. Il me suffit de repenser à  cette richesse de gameplay et ce qui se fait dans la concurrence pour le voir. C’est un titre mémorable mais pas pour les raisons attendues.

Année marquante alors ? Sans aucun doute oui, puisque du côté des indépendants, on a aussi été servi avec des petites perles telles que The Beginner’s Guide, Her Story, Undertale, Tales from the Borderlands, Hotline Miami 2, et bien sur l’excellent Rocket League. Croyez-moi, tous ces titres méritent le détour et je vous invite sincèrement à y jeter un œil.

Origin-Star-Wars-Battlefront

Tout est normal.

Mais alors, pourquoi 2015 serait une « année particulière » ? Elle a juste l’air fantastique ! Ben oui, mais non, parce que cette année, les éditeurs se sont donnés le mot pour faire absolument n’importe quoi ! Bien sûr, on pense à Ubisoft et son énième Assassin’s Creed médiocre mais aussi à sa nouvelle petite série d’AC en 2D tué dans l’œuf puisque je ne suis pas sûr de voir un jour la suite de China sortir. Je m’en remettrais, hein. A vrai dire, je ne l’ai même pas fait le China, mais il est triste de voir un éditeur se désintéresser à ce point de leur licence.

Edit du 10 décembre : Ne gueulez pas dans les commentaires, je sais, Ubisoft a annoncé récemment les dates de sorties de Russia et India (janvier et février 2016). Mea culpa donc même si j’ai l’impression qu’ils les sortent vraiment pour s’en débarrasser (1 an plus tard quand même).

De l’autre côté de la rue, on aperçoit aussi EA qui essaye de se faire voir. Comment ? En massacrant leur jeu le plus attendu, à savoir Star Wars Battlefront. Jeu de base en moyenne à 60 euros, pas de campagne solo (?!), seulement quatre environnements différents, modes de jeu parfois inintéressants, et bien sur le fameux season pass à 50 euros ! Season pass qu’EA nous a gentiment invité à précommander sans même nous révéler son contenu. J’attendais ce jeu, et vous savez quoi, je l’aime bien finalement, mais nom de Dieu, il aurait pu être tellement meilleur… Et puis sa politique éditoriale me fait culpabiliser à chaque fois que je le lance.

On pourrait aussi citer Warner qui nous a doté d’une sortie PC de Batman Arkham Knight catastrophique et, c’est là que c’est hilarant, toujours injouable à l’heure où j’écris ces lignes… Oui, oui, à la base, le jeu était sorti en Août. Mais tout ça, ce n’est rien. C’est une tempête dans un verre d’eau face au Maître. C’est ça qui est fantastique cette année, tous les Activision, EA et autres Union des Bretons Indépendants pouvaient se lâcher, ils n’atteindraient jamais le degré de fils-de-putisme du Maître Konami.

Ah ça, l’éditeur Nippon a fait très très fort. Déjà en sabotant The Phantom Pain avant et après sa sortie, en licenciant Kojima, en ne terminant pas le jeu, en sortant des dlcs honteux… Ce serait déjà une belle performance mais ils ne se sont pas arrêtés en si bon chemin. S’ils peuvent niquer une de leur plus grosse licence, pourquoi pas les autres ? Ainsi le prochain Silent Hills, si prometteur, est annulé. Allez, salut Del Toro et salut Koji…ah oui, on t’a déjà dégagé, toi. Pas d’inquiétude cependant, Silent Hill reviendra…sous la forme d’un pachinko (flipper/machine à sous japonaise). Quant à Castlevania… Quant à Castlevania… Pffff… Je vous propose de regarder ce trailer…et de pleurer… Je n’en dirais pas plus. Et voilà, et même après tout ça, après être monté sur le podium du pire éditeur de l’année, ils ne s’arrêtent pas là et promettent de se tourner quasiment uniquement vers le marché du mobile dorénavant. Un dernier doigt d’honneur grandiose après avoir pris notre argent grâce à The Phantom Pain.

Edit du 10 décembre : Rien à signaler, ce sont toujours des connards.

splatoon-screen-1

En vrai, je suis méchant, c’est plutôt bien Splatoon.

Enfin, il y a Nintendo. Le Nintendo qui vit toujours dans sa bulle. Le Nintendo qui m’a fait acheter une Wii U en fin d’année dernière, Wii U dont j’ai bien profité en début d’année d’ailleurs. Entre Super Smash Bros, Mario Kart 8, les Bayonetta et Monster Hunter, je peux dire que je n’ai pas regretté mon achat. Sauf qu’en fait, si Nintendo avait assuré son année 2014, 2015 fut bien plus triste. La mort d’Iwata a marqué les esprits et a créé un vide chez l’éditeur. De plus en termes de jeux, ce ne fut pas une année marquante non plus. Je ne trollerais pas plus sur Splatoon et me contenterais de dire que si c’est surement un jeu très honnête à l’heure actuelle, lors de sa sortie, il était aussi frustrant en terme de contenu que satisfaisant en terme de gameplay. On a aussi eu Mario Maker qui contient un éditeur de niveau très réussi mais un outil de recherche absolument catastrophique rendant l’expérience moitié moins intéressante qu’elle n’aurait dû être. En cette fin d’année, on peut se consoler avec Xenoblade Chronicles X, qui personnellement ne m’intéressa pas vraiment, n’étant pas fan du tout du précédent volet, mais qui saura satisfaire une partie de la communauté.

Bref, si j’ai pu faire bon usage de ma console en début d’année en rattrapant mon retard, depuis, je n’ai quasiment plus allumé ma Wii U depuis la sortie de Splatoon et ça me rend triste. Ça me rend triste aussi de voir que l’éditeur tombe dans les travers de la concurrence avec les multiples dlcs aux prix exorbitants qu’ils ont sortis sur Super Smash Bros. Ca me déprime d’avoir imaginé que la Wii U pouvait devenir une sorte de console ultime Nintendo quand j’ai vu qu’ils commençaient à sortir des émulateurs 64, Wii et DS… Et puis en fait, non, ils ont plus l’air de se concentrer sur leur prochaine console mystérieuse, la NX, plutôt que d’alimenter celle qui existe actuellement. J’ai bien peur de rallumer ma Wii U uniquement pour le prochain Zelda et pour quelques parties de Super Smash Bros entre amis dans les prochaines années.

GTAVPC_13

La vue de ma chambre. Oui le bruit du train c’est relou.

Voilà ! Maintenant, je vous sens hyper chaud pour le TFGA ! Alors déjà, calmez-vous ! Vous avez le contrôle de votre souris et vous pouvez très bien scroller vers le bas pour le voir. Oui parce qu’on y est pas encore. On y presque, rassurez-vous. C’est juste qu’on est en plein cœur d’une génération remplie de remasters et de ressorties alors il me semblait juste de faire aussi un top des meilleurs remasters de cette année.

Bon, j’ai très vite réalisé qu’à moins de mettre God of War III Remastered  ou Devil May Cry 4 Special Edition qui ne sont pas particulièrement des bonnes ressorties (juste des bons jeux), je n’avais pas assez de contenu. On s’en contentera donc de deux, sans classement du coup.

Le premier c’est GTA V qui, après être sorti une première fois sur PS360 en 2013, est ressorti en version encore plus belle et complète en 2014 sur PS460… Non attendez, ça ne marche pas PS460…donc en 2014 sur PS4 et One. Mais comme on dit, jamais deux sans trois et jamais Troie sans son cheval. Ainsi, GTA V est reresorti cette année sur PC dans sa version console (donc avec plein de petits ajouts) et surtout de façon extrêmement bien optimisé (ce qui fait plaisir après le fiasco GTA IV). Ça m’a permis de le refaire et d’apprécier à nouveau le titre mais surtout de passer plus de temps en multijoueur qui peut parfois être génial ! En définitive, une bonne version qui valait le coup d’attendre et qui se dote régulièrement de mises à jour intéressantes (ainsi qu’une bonne dose de mods cool !).

Et le second jeu, c’est Divinity Original Sin Enhanced Edition. Pour être très honnête, ce DOS est un titre que j’avais lancé l’année dernière dans sa version originale (sin) mais qui m’a totalement laissé de marbre. Tout me paraissait de qualité, juste pas pour moi : système de combat ultra tactique où un combat peut prendre des plombes, aucune indication sur le lieu des quêtes, vue isométrique frustrante, des tonnes et des tonnes de dialogues et de quêtes où tu ne sais toujours pas où aller,…

[…]

Bref, ce fut une expérience très plaisante !

Houlà. Non attendez, ça ne colle pas là. Il me manque un paragraphe. Merde, j’ai dû le faire tomber ailleurs dans l’article. ‘chiez, prévenez-moi si vous le retrouvez.

Chaud pour le TFGA maintenant ?

Pas moi. Si on faisait un TFGA inversé plutôt cette fois ? Le TFGA actuel c’est censé être « Les jeux de votre 2015 ». Donc, venez on fait un top des plus grandes déceptions de 2015.

Ouais c’est pour faire le rebelle, j’ai peur de rien moi, vous savez.

Les plus grandes déceptions de 2015 !

5) Assassin’s Creed Syndicate

acsslums-1431461031860

Assassin, discrétion, infiltration,…baston de gangs ?

Je n’en attendais rien, j’ai été servi. A l’instar des 5 épisodes précédents (ah quand même), ce nouvel AC est juste médiocre. Il tente parfois maladroitement de faire quelque chose de bien, voyons, lors de ses assassinats par exemple ou en ajoutant quelques mécaniques pas idiotes à la base mais qui le deviennent (le fait de pouvoir kidnapper des gens au hasard). Malgré tout, la ville de Londres est bien représentée, le jeu est fluide, j’ai eu très peu de bugs (vraiment) et les deux héros sont… eh bien pas grand-chose, mais après Arno, ça passe toujours mieux.

 

4) Splatoon et Super Mario Maker

ME3050517353_2

« Tiens si je faisais un niveau interminable ? » -Tous les créateurs de niveaux de Mario Maker.

J’en ai déjà parlé plus haut mais on va se répéter. Splatoon est loin d’être un mauvais jeu. C’est un concept génial avec un gameplay soigné aux petits oignons. Malheureusement, à sa sortie c’est aussi un titre qui a enchainé les absurdités telles que l’impossibilité de changer d’armes entre deux parties, deux mêmes maps qui tournent pendant 4 heures et globalement un contenu assez léger. Contenu qui n’a cessé de s’agrandir au fil de temps et ce gratuitement. D’où le fait que le jeu est surement très bon aujourd’hui. Seulement moi j’y ai joué à sa sortie, et à cette époque ce n’était pas assez riche.

Quant à Mario Maker : super éditeur de niveau, terrible système de recherche.

 

3) Life is Strange

2015-08-03_00003

Quand je vous dis que c’est plutôt joli.

Là encore, Life is Strange est loin d’être un mauvais jeu… Enfin « loin », pas vraiment. Disons qu’il est à quelques kilomètres d’être un mauvais jeu. Et si tu prends ta voiture ou même ton vélo, « quelques kilomètres » ça se traverse rapidement, genre en moins de 5 minutes. Ouais, bon, Life is Strange, ce n’est pas top quand même. Entre un premier épisode qui ne fait qu’installer les bases, un deuxième et un troisième épisode chiants comme la mort, et un cinquième loin d’être satisfaisant, c’est même assez médiocre. Reste un quatrième épisode franchement réussi, une direction artistique toujours agréable et une bande son collant parfaitement à l’ambiance. Ambiance plutôt cool d’ailleurs.

Bref, Life is Strange, ça sait être bon et mauvais. On passe d’une scène mélancolique touchante à une autre remplie de clichés. Là où je m’interroge par contre c’est sur l’engouement qu’il a suscité. Parce qu’au-delà de son écriture ou de sa qualité ou non, c’est un jeu qui ne révolutionne en rien le genre. Life is Strange me parait être un énième jeu Telltale avec des mécaniques simplistes vues et revues.

 

2) Batman Arkham Knight

BAK_Sshot130

Ça, c’est surement pas un screen de la version PC.

Fort heureusement, je l’ai relancé dans sa version Enhanced sortie cette année, avec l’ami Dehell (même si on ne l’a pas terminée) et ce fut nettement plus plaisant. Déjà parce qu’on a su jouer des personnages complémentaires que ce soit en combats et dans les tâches quotidiennes (je ramenais l’argent à la maison, il faisait à manger). D’ailleurs les combats étaient nettement plus agréables et envisager une stratégie à deux était très satisfaisant même si ça se terminait souvent sur un échec.

[…]

Mais… ? Ne vous embêtez plus, j’ai retrouvé la suite de mon paragraphe sur Divinity Original Sin. Ca fait désordonné ces bêtises… On était censé parler de Batman.

Batman Arkham Knight est loin d’être un mauvais jeu… Oui, je sais, c’est la troisième fois que je commence comme ça. Que voulez-vous ? Je ne fais pas un top des pires jeux de l’année mais des déceptions. Du coup pour Arkham Knight, ça va être facile, je vous renvoie à cet article. Si vous ne vous ne voulez pas, on va court : Arkham Knight c’est un gameplay carré repris des épisodes précédents, sans les soucis d’Origins, avec une DA franchement cool. Malheureusement, c’est aussi l’ajout d’une Batmobile omniprésente (pas désagréable à manier pour autant) et un scénario enchaîne les séquences ridicules (entre deux passages qui peuvent être sympathiques). Déçu aussi par les quêtes annexes absolument inintéressantes.

Et tout ça sans parler du portage catastrophique sur PC, plateforme sur laquelle j’ai fait le jeu bien évidemment.

 

1) Final Fantasy Type-0 HD et Lightning Returns

2015-10-01_00005

Oui… C’est dégueulasse…

Vous vous rappelez quand j’ai dit que ce n’était pas un top des plus mauvais jeux de 2015 mais des deceptions ? Non ? Les mecs, c’était dans les cinq lignes précédentes, faite un effort. Bref, je retire ce que j’ai dit.

Je vous renvoie à cet article pour Type 0 et me contenterais de dire que c’est un étron du plus bel ordre. Un jeu chiant comme la mort ou comme le second épisode de Life is Strange sur tous les points : les mini-jeux de stratégie sont chiants, l’histoire est chiante, les personnages n’existent pas, les combats sont mal branlés… Vraiment, hein, c’est rare que je sorte d’un titre autant dégoûté. Et je vous jure que je l’attendais.

Je l’attendais comme Lightning Returns. Lightning Returns que je n’ai pas terminé (plus de 10 heures dessus je dirais) et franchement ça suffit. C’est juste énervant. Il n’y a rien de réfléchi dans ce foutu jeu. RIEN ! Ni l’histoire, ni le level design, ni le système de temps ! RIEN ! Ce système de temps, sérieux ?! C’est ce qui m’a fait prendre le jeu ! Mais relancez Majora’s Mask plutôt que de perdre du temps sur cette mécanique qui enchaîne les absurdités pour nous faire faire des quêtes annexes dignes de Xenoblade. Et puis, outre cette galerie de personnages complètement cons (que je m’étais préparé à retrouver), faire un jeu, où Hope nous parle non-stop et je dis bien NON-STOP, c’est digne des pires tortures de la wehrmacht !

Pfff… Calme, rester calme… Je ne sais pas ce que je pensais. J’étais de bonne foi en lancant ces jeux, je vous jure. Hors FFXIV, le dernier Final Fantasy que j’avais lancé c’était le XIII-2 et il n’y avait juste aucune chance pour que ces deux titres soient moins bons… Eh ben, bravo. Je n’étais pas en train de vous lancer un défi messieurs de chez Square Enix.

2015-12-12_00005

Lightning brûlant les restes de la saga XIII.

Les autres candidats qui auraient pu être dans le podium : Uncharted The Nathan Drake Collection (le 1 est moyen-nul, le 3 est archi-nul, le 2 est cool) et Dying Light (le parcours c’est cool, le reste c’est chiant).

TFGA-alex

Si on vire le « G », ça fait « TFA ». Oui, The Force Awakens. Alex fait de la promo pour Star Wars depuis plus d’un an.

Voilà. On y est. Et je vous sens excité. Aussi excité qu’en attendant de rentrer dans la salle pour voir Star Wars VII…ou si vous n’aimez pas Star Wars…aussi excité qu’en attendant le dernier Goddard. Y’en a aussi. Je ne pensais juste pas que vous passeriez tous les trois sur mon blog. Bref, vous êtes excités et c’est normal, parce qu’après cinq pages Word (vous vous ne pouvez pas compter comme ça, là je vous fais un aperçu des coulisses de l’article, chanceux), on va enfin passer au vrai top ! Le vrai TFGA

Pour ceux qui voulaient uniquement voir ça et qui ont sauté tout le reste : bienvenue ! Ne vous en faite pas, le reste c’était juste un bilan de mon année vidéoludique avec un paragraphe sur les jeux marquants, un sur les éditeurs honteux, un sur Nintendo et un autre sur les remasters de l’année. Tout ça suivi de mon top des plus grandes déceptions de l’année. Voilà vous êtes à jour.

Le top 5 de l’année !

5) Undertale

7ab952f1619928ee77cbdf544919e85bf0f6ee2267f33092d43aebd0621cf1e8_1

Avec son visuel Nes assez repoussant, j’avoue que je n’étais pas vraiment tenté par Undertale malgré les retours assez unanimes. Fort heureusement je l’ai finalement lancé et je dois admettre que ce jeu n’est qu’amour. Entre une bande-son formidable, des vannes déjantées, des personnages attachants, Undertale est tout simplement un titre qui donne le sourire aux lèvres du début à la fin. Un jeu mignon et sincère à l’ambiance aussi amusante qu’émouvante et avec un système de jeu constamment inventif.

 

4) Her Story

Her_Story_Screenshot_Desktop_B.0

Her Story est un jeu d’enquêtes. Surement un des meilleurs auxquels j’ai pu toucher. Le principe est simple, via un vieux logiciel de la police, on visionne des enregistrements de 30 secondes d’une même actrice qui se sont fait lors d’interrogatoires sur plusieurs jours. Au début, on ne sait rien, puis dans une vidéo elle va mentionner « la voisine », alors on cherche un enregistrement ou elle en parlerai plus en détails, puis ça nous amène à son enfance, son adolescence,… Il y a des fausses pistes, des plots twists, mais surtout comme son titre l’indique, c’est un jeu sur cette femme, ce personnage dont on va apprendre toute la vie.

Et puis c’était très jouissif de devoir prendre des notes sur papier pour essayer de tout recouper ou noter les indices. Un vrai jeu d’enquête, je vous dis.

 

2) Metal Gear Solid V The Phantom Pain

METAL GEAR SOLID V: THE PHANTOM PAIN_20150913180900

Spoil.

De l’eau a coulé sous les ponts, j’ai eu le temps de réfléchir sur le titre et au final, ce Phantom Pain n’est pas une déception en termes d’histoire. C’est en termes de narration qu’il est frustrant mais l’histoire est là et elle est bonne.

Mais s’il se retrouve à la seconde place, c’est parce que le gameplay de MGS V est juste parfait. Oui, parfait. Pouvant s’adapter à tout type de joueur en termes de difficulté en activant ou désactivant des aides visuelles et en créant une IA qui est constamment sur le qui-vive et qui s’ajustera sur votre façon de jouer, c’est un titre plus qu’ambitieux. Et plus que satisfaisant. Pendant que j’en parle, j’ai juste envie de relancer le jeu et de jouer totalement différemment, et je peux. Et c’est fantastique.

 

2) Bloodborne

bloodborne-wallpaper-1920x1080

Je sais ! Il n’y a pas de numéro 3). Ben oui, jusqu’à présent, je mettais MGS devant Bloodborne mais j’ai refait ce dernier à l’occasion de la sortie du dlc et au final je n’arrive pas à les départager. Donc ex-aequo. Mon avis sur Bloodborne n’a pas changé. Je peux donc simplement vous redire que malgré ses quelques petits défauts et ses régressions par rapport à Dark Souls, ce nouveau titre de From Software est surement mon préféré pour sa direction artistique fabuleuse et cohérente et son level-design absolument fou.

L’extension sortie récemment est aussi très bonne et rajoute une bonne grosse dose de challenge en plus avec des boss bien plus coriaces que dans le jeu de base.

 

1) The Witcher III Wild Hunt

witcher3_en_wallpaper_hearts_of_stone_olgierd_1920x1080_1446735933

L’extension de The Witcher 3 était aussi super cool !

J’en parle minimum trois fois par article donc vous vous en doutiez un peu.

Malgré son gameplay qui à la limite peut… Hum… Malgré sa narration qui peut parfois être… Ou son moteur graphique qui… Pffff… Non, ce n’est pas la peine, je ne sais pas pourquoi je lui cherche des défauts, je n’y arrive pas. De toute façon, après tout ce qu’il m’a fait vivre, il m’est impossible d’avoir une quelconque objectivité sur ce titre. The Witcher 3 est évidemment mon jeu de l’année… Et celui de l’année dernière… Et celui de l’année prochaine… Oui, à ce point. Car, c’était le jeu que j’attendais le plus cette année et qu’il a surpassé mes attentes et ça, c’est rare.

N’en déplaise aux détracteurs, The Witcher 3 est un bijou d’écriture… Non, un joyau d’écriture ! Une perle d’ambiance ! Un diamant graphique ! Un rubis de musiques !

De toute façon, c’est très simple, The Witcher, ça rime avec « Bonheur » et ça veut tout dire !

De quoi ? En Anglais ça rime avec « Fucker » ? Oui bon, ben, on s’en fout, ça rime aussi avec « Brother » ou « Chris Tucker » mais ça ne veut rien dire.

The Witcher 3: Wild Hunt_20150531205721

Les autres candidats qui ont failli être à la cinquième place : The Beginner’s Guide, Rocket League, Hotline Miami 2, Tales from the Borderlands, D4.

 

Bigre, nous voici arrivé à la fin de cet article…et à la fin de l’année. Je ne vous embête pas plus longtemps. Un petit mot juste sur le blog. Cette année si je ne me trompe pas j’ai écrit 20 articles. Ca peut paraitre peu mais pour moi ça fait un paquet. J’ai presque failli être fidèle au fait de faire deux articles par mois. Et c’est cool, c’est rassurant, j’ai toujours la motivation d’alimenter ce blog alors que l’année dernière je ne savais pas trop si j’allais rester sur WordPress. Cette année fut aussi l’occasion de découvrir d’autres bloggers (et d’en rencontrer) et c’est en grande partie grâce aux TFGA d’Alex qui nous réunit chaque mois de façon convivial autour d’un thème vidéoludique. Merci à lui.

Merci aussi à mes sponsors de chez CD Projekt qui m’ont permis de me faire pas mal d’argent en mentionnant The Witcher 3 dans quasiment tous mes articles récents alors que je n’y ai pas joué. Des bisous, les gars.

Et comme vous vous en doutez, il est maintenant temps de se quitter et d’aller lire les participations des autres bloggers pour ce dernier TFGA de l’année. Vous pouvez aussi aller lire les nombreux liens que j’ai relié à cet article mais ça fera beaucoup de moi pour une journée (moi-même je me saoûle).

Joyeux Noël ! Joyeux Halloween ! Joyeuses Pâques ! Et surtout, encore merci et bonne chance, nous sommes avec vous.

Publicités

17 réponses à “Bilan de l’année vidéoludique + TFGA N°15

  1. Pingback: Alex Effect » TFGA n°15 – Les jeux de votre 2015·

  2. Ouais bon, qu’est-ce que je disais ? Ah oui, on a des points qui se recoupent. On est tout à fait d’accord sur « Arkham Knight » et « The Phantom Pain », en effet !
    Super article by the way, tu n’y es pas allé avec le dos le cuillère (si tant est que tu aies utilisé une cuillère pour l’écrire, ce qui serait assez incongru). On a tendance à être d’accord sur plusieurs trucs (le côté tardif des deux autres AC en 2D et l’assassinat de la Wii U notamment), c’est cool.
    Quant à « Her Story », à chaque fois que Dehell (ou toi en l’occurrence) en parle, je me dis qu’il faut que j’y joue absolument. Le principe me fait frémir d’envie. Mais à chaque fois je repousse parce que je crains pour les compétences de mon PC… 😦

    Aimé par 2 people

  3. *reprend sa respiration* Quel article!!! T as pas chômé dans ta chaumière petit chômeur (ca veut rien dire mais c’est sorti tout seul). Bon j’ai pas tout lu j’avoue, j’ai commencé au top des déceptions. Je suis d’accord sur Splatoon et Life Is Strange, le reste j’ai pas joué. Et ce que je remarque bien quand quelqu’un parle de MGSVTPP c’est le mot Frustrant/Frustration qui est récurrent…
    Sinon Her Story j ai carrément envie d’y jouer! Bon… va falloit que je le dl sur le PC de Madame en espérant qui ne rende pas l âme avant.
    20 articles c’est carrément bien s’ils sont tous aussi longs que celui ci! Bravo en tout cas!

    Aimé par 2 people

  4. Bon tu es en lice pour gagner le prix de l’article le plus long d’un TFGA sans être chiant pour autant 😀 J’ai dévoré ton écrit et effectivement tu sais que l’on se retrouve sur pas mal de point. La wiiU, Bloodborne, the witcher 3 etc…
    Bon MGS…. oui…peut-être…enfin comme tu le dis, Konami sont toujours des connards ^^
    Par contre je me rends compte que j’ai raté plein de jeux qui me font vraiment envie, et je sais que durant les 3 premiers mois de 2016 je découvrirai Batman Arkham Knight, Life is Strange et peut-être même Assassin Syndicate (non je déconne :D) (d’ailleurs Assassin on en est au 8eme si on ne compte pas Rogue et Libération qui sont pourtant cannonique donc on en est presque à 10!) (c’est d’ailleurs assez surprenant de ne pas encore avoir eu de fuite concernant le nouvel épisode, peut-être qu’ils ont abandonnés) (et oui je te pique ton idée des parenthèses!)

    Aimé par 2 people

    • Hâte de lire ton avis sur Life is Strange et Batman.
      Tu peux faire Syndicate le jour où il sera à bas prix, c’était médiocre mais pas une torture non plus ^^ (et oui, quasiment épisode 10, c’est de la folie (peut être que pour le 10ème, ils feront un truc spécial, genre le sortir 2 ans après celui ci (!!!) ou un truc nul, genre, faire revenir Desmond)).
      Merci pour ce commentaire ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. Et bien, ma chrysalide prend fin et je peux enfin lire ce qui est sorti de ton esprit pour le TFGA du moment 🙂

    Comme toujours, c’est un régal à la lecture. Sans être indigeste, tu arrives à tenir en haleine et à faire sourire en même temps, non sans faire passer des messages bien sentis … j’adore !

    Je retiens ta faiblesse pour Battlefront, qui pourrait me faire de l’oeil même si je ne suis pas un fana de Star Wars, mais le fait de ne proposer qu’un contenu multi + un season pass à 50€ (putain), faut pas déconner. Je me suis fait couillonné pour Evolve : plus jamais è_é

    Pour ce qui est de ton « vrai » TFGA, rien d’étonnant en effet à voir The Witcher 3 🙂 Et je suis ravi de voir Bloodborne si haut placé ! D’ailleurs, ça me fait penser que j’ai eu l’extension à Noël tiens …

    Aimé par 2 people

    • Encore et toujours merci pour ce gentil message !
      Battlefront n’est clairement pas un titre très honnête mais j’ai quand même la chance de pouvoir y jouer avec 2 ou potes potes à chaque session ce qui fait vachement mieux digérer la pilule.
      Fonce pour l’extension de Bloodborne (voir stream la :D), c’est du très bon (et du très corsé) !

      Aimé par 1 personne

  6. Mais qu’est-ce que tu m’as fait rire XD.
    J’ai beaucoup aimé ton top inversé et je suis d’accord avec le gros foutage de gueule général des pontes du jeu vidéo en 2015. Espérons que 2016 ne soit pas pire.

    Concernant Splatoon, tu devrais retenter avec tous les nouveaux DLC le jeu a plein de nouveaux modes de jeux, maps & armes, + les Splatfest très sympas.

    Joli Top de bons jeux pour ton 2015 aussi 😉 Tout le monde me fait baver avec The Witcher III

    Aimé par 2 people

  7. Encore un bel article argumenté comme il se doit donc absolument savoureux à lire 🙂
    Continue comme ça car ce blog est un vrai plaisir
    Une belle retro qui donne absolument envie de se pencher sur Her Story et The Witcher 3 où ta passion et le plaisir de jeu que tu as pu ressentir transpire dans l’avis que tu en donnes 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s