TFGA N°13 C’était mieux avant

« C’était mieux avant ».

Ahhh, ça oui, c’était mieux avant, c’est une certitude. Pourquoi, eh bien pour deux raisons. La première c’est qu’avant, Alex (l’instigateur de ce blog, allez-y) nous donnait le thème du mois le 10, ce qui permettait de réfléchir tranquilou à ses idées et de sortir un article bien préparé le 20, jour officiel du TFGA (j’ai remplacé les 20 de chaque mois par « Saint TFGA »). Je sais bien que je ne suis pas forcé de publier mon top le jour même mais jusqu’à présent je l’ai toujours fait et je pourrais difficilement vivre si je ne continuais pas. Je pense même que je me flagellerais sans que ce soit source de plaisir (mais un peu quand même).

La deuxième raison, c’est parce qu’avant, j’avais des idées pour les tops, plein d’idées, ce qui me permettais de tout noter et de faire le tri plus tard. Aujourd’hui, plus d’idée, je fais peut être même partie des gens qui ne considère pas que le jeu vidéo était mieux avant. Allez, peut être une idée qui me parait évidente mais j’ai déjà fait le coup du Top One Game Addict, je ne vais quand même pas recycler mes vannes.

Du coup, je vais plutôt tricher et demander l’avis à un membre de ma famille pour chaque étape du top…. Ça ne peut que bien se passer. La question : « si je te dis, c’était mieux avant dans le jeu vidéo, dis-moi pourquoi ».

5) « C’était mieux avant » de Grand-mère (imaginez une voix de personne âgée, tremblotante dont le dentier ne tient pas en place pour un confort de lecture)

Il n'y a aucun zombies dans les lignes qui suivent.

Il n’y a aucun zombies dans les lignes qui suivent.

– Ahhhh, ça oui c’était mieux avant les jeux de société !

– Non, Mamie, je parle des jeux vi…

– A l’époque, je n’aurais jamais rencontré ton grand-père sans eux. Je me rappelle, j’étais une véritable gourgandine. Je travaillais au Casino de Don Padre et…

– Le Supermarché ? Et puis c’est quoi ce nom de parrain ?

– Ne m’interromps pas ou je te fais une saignée pour guérir ton impolitesse ! Donc, je travaillais en tant que serveuse-Strip Teaseuse dans le Casino de Don Padre à Las Venturas, contrôler ce casino, c’était comme contrôler la ville. Personne n’osait se mettre sur son chemin, il avait dans la poche le maire, les flics et le jeune laitier.

– Si on pouvait faire court, j’aimerais faire tenir tout ça sur deux pages Word max… Et Las Venturas, c’est dans GTA San Andreas, ça fait deux semaines que je cherche le DVD.

– Et puis un jour, est arrivé en ville ton grand-père : Diego San Pellegrino. Il était joueur, il n’avait peur de rien. Quand il est rentré dans le casino, ce fut le coup de foudre immédiat.

– Les fameux orages de Las Vegas…

– Il s’est approché du Don et lui a dit ces mots exacts : « Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui creusent, et ceux qui ont un pistolet chargé ».

– Tu regardes trop la télé, Mamie.

– Alors Don Draper s’est levé…

– C’était Don Padre à la base.

– Et il lui a répondu : « Très bien réglons ça aux cartes, tu gagnes, tu pars avec la fille. Je gagne, considère que la Princesse est dans un autre casino, gamin. »

– C’est lourd comme référence.

– Alors ils se sont installés et ont commencé à jouer. Le jeu populaire à l’époque c’était le Gwent, ou le Gwynt comme ils appelaient ça sur le continent.

– Tu joues trop aux jeux vidéo, Mamie.

– Le match était serré, mais ton Grand-Père gardait en réserve un Dracaufeu niveau 99 ce qui a mis fin à la partie de la plus belle des manières.

– Je vais partir maintenant, Mamie.

– Et ainsi, j’ai quitté le casino  aux bras de ton Grand-Père sans regarder l’explosion derrière nous, parce qu’on était des badass.

– D’accord, d’accord. Bisous, Mamie.

4) « C’était mieux avant » de Papa

ZeldaZelda1-620x

– Ahahah ! Mais bien sûr que c’était mieux avant, fils ! Je me souviens quand j’étais jeune, on avait des jeux de plateformes fantastiques : y’en avait un avec un plombier, il s’appelait Mario et…

– Oui, non mais lui on l’a encore.

– Et puis, tu sais, ma chère progéniture, en jeux d’aventure sur Nes, y’avait The Legend of Zelda avec son héros Zelda.

– Toujours lourd comme vanne mais sinon, pareil, on a encore du Zelda aujourd’hui.

– Pour ce qui était du jeu de rôle, on avait Final Fantasy qui était incroyable.

– Toujours là, sauf qu’aujourd’hui on a une texture impressionnante pour les steaks.

– Ecoute papa, mon donneur d’organe préféré. Pour en revenir à la plateforme, il y avait aussi l’autre mascotte, le rival de Mario : Sonic, qui misait tout sur la vitesse.

– On a enc… Hmm, bon je te l’accorde, ça c’était mieux avant.

– En terme d’infiltration, je jouais aussi à Metal Gear sur MSX. Crois moi mon victorieux spermatozoïde, c’était grandiose.

– Bon, je te laisse, tu ne m’apportes rien à part la certitude que le jeu vidéo ne renouvelle pas souvent ses licences.

– Tu sais, résultat d’une folle nuit d’amour avec ta maman, en terme d’humour, il y avait Monkey Island aussi.

– … Deux points pour toi.

3) « C’était mieux avant » de Clara (grande sœur, 24 ans)

N64-GoldenEye-007-Multiplayer

– Je ne connais pas le jeu vidéo d’aujourd’hui, donc je n’ai pas vraiment d’éléments pour affirmer que c’était mieux avant.

– Il faudrait que tu parles un minimum, sinon ça va se voir que je fais du remplissage.

– T’as demandé à Mamie, elle aura bien de quoi te remplir deux pages Word.

– Déjà fait.

– Bon bah euh…ça a l’air plus joli aujourd’hui…

– Oui mais le sujet c’est « c’était mieux avant ».

– Et puis, il y a l’air d’avoir plus de genre ou plus de mélange de genre ce qui ne peut être que satisfaisant.

– Non mais…

– Les musiques et l’audio en général, comme les graphismes ont gagné en qualité même si les compositions des vieux jeux restent agréables.

– T’as pas compris, je crois…

– Et puis là je vois ton top 10 Senscritique de tes jeux préférés ever, je ne vois pas énormément d’anciens titres.

– Mais c’est pour ça que je te demande…

– Y’avait beaucoup de problèmes de caméra dans les jeux 3D d’avant, ça s’est grandement amélioré quand même. Et puis, il y a une grande place pour les indépendants, ce qui était impossible avant.

– Vous me fatiguez… Personne suivante.

2) « C’était mieux avant » de Cinemax n°2 (petit frère de Cinemax)

Sale gosse

Sale gosse

– Areuuuuuglblblblbl piou piou piou vrrrroooloooooouuuu glababababa (très petit frère)

– Bon, laisse tomber, retourne jouer sur l’autoroute…

1) « C’était mieux avant » de Cinemax (le numéro 1, le vrai, le beau, l’incroyable)

Un des jeux multi qui m'a laissé le plus de souvenirs

Un des jeux multi qui m’a laissé le plus de souvenirs

C’était mieux avant parce que j’allais chercher mon voisin qui était un de mes meilleurs amis, que je demandais à ses parents s’il pouvait venir jouer et qu’on passait nos après-midi sur Super Smash Bros, sur Mario Kart, sur F-Zero X, sur Mario Party. Et puis ça a continué sur Gamecube avec les mêmes licences mais toujours aussi plaisantes.

C’était mieux avant parce qu’avant de lancer tout ça, je demandais à mes parents « On peut jouer à la Nintendo ?». Parce que même les jeux solo, on les faisait en multi, que ce soit avec des amis ou mes frères.

C’était mieux avant parce que j’avais mauvais caractère et que suite à une défaite sur Goldeneye, je lançais ma manette et partais bouder. Parce que pour me consoler, mon frère m’échangeait des Pokemon avec le cable Link.

C’était mieux avant parce que chaque nouveau jeu était une nouvelle claque parce que je ne me renseignais pas. Parce que je « hypais » mon ami en lui disant, « tu verras, ce nouveau jeu c’est trop bien tu peux monter et courir sur les murs, et tu joues un Prince ».

C’était mieux avant parce qu’il y avait des cheats codes pour débloquer les costumes ou les modes ou juste pour se mettre en invincible. Aujourd’hui ce sont des DLCS payants.

C’était mieux avant parce que depuis, mon ami a déménagé, et moi aussi, et mes frères aussi d’ailleurs. C’est ça, c’était mieux avant, parce que j’étais enfant et que je voyais tout ce média avec des yeux d’enfants et c’était fantastique.

Mais vous savez quoi ? Ce n’était pas mieux avant en réalité. Aujourd’hui, si je ne suis pas plein d’émerveillement à chaque nouveau titre, ça ne m’empêche pas d’aimer les jeux vidéo et de vivre des moments fantastiques. Aujourd’hui, je discute avec des gens passionnés et passionnants sur le jeu vidéo et j’essaye d’avoir un minimum de réflexion sur le milieu qui est définitivement capable du pire mais aussi du meilleur.

Et puis au final, tout n’a pas changé. Un simple coup de fil et mon meilleur ami se ramène à la maison et je lui fais encore découvrir des jeux (« C’est comme Dark Souls mais dans un univers genre Lovecraft, tu ne peux qu’adorer ») puis on joue au Gwynt grâce à la récente édition collector de l’extension de The Witcher 3 et on finit sur une partie de Rocket League en insultant les adversaires.

Rien n’a changé, en fait. Tant mieux.

Publicités

17 réponses à “TFGA N°13 C’était mieux avant

  1. Pingback: Alex Effect » TFGA n°13 : C’était mieux avant·

  2. Je me souviens de notre enfance ensemble Cinémax aaaah tant de souvenirs tous les deux , ça fait plaisir qu’on se soit retrouvé :p Sinon ta mamie elle envoie du patté 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s