TFGA N°9 Nos peurs inavouables

« Nos peurs inavouables », enfin un thème de TFGA qui va être court à rédiger. Merci donc à Alex et allez faire un tour sur son site, c’est un ordre direct. Non vraiment, j’insiste, j’ai posté des snipers devant chez vous et ils feront feu si vous n’y alliez pas. Je ne plaisante pas avec ces choses-là.

tfga

Donc, mes peurs inavouables. En trouver 5 fut difficile, mais j’ai réussi et croyez-moi, les 5 sont cools, j’en suis très fier.

Mais penchons-nous d’abord sur un terme précis du sujet : « inavouables ». D’après le dictionnaire en ligne de Linternaute, cela signifie : « Qui ne peut être avoué. ». C’est bien ce que je pensais, je ne peux pas vous révéler mes peurs inavouables….parce que sinon, le sujet devient « Nos peurs avouables ». Rassurez-vous cependant, mon top 5 existe bel et bien et il est à l’abri dans ma tête.

Donc :

5) ————–

4) ————–

3) ————–

2) ————–

1) ————–

Voilà ! Sympa, non ? Oui, tant mieux, j’ai dû aller les chercher loin.

Sur ce, je vous dis à bientôt pour un autre TFGA !

ffff

fdfdf

f

f

f

f

f

f

f

f

f

f

f

f

f

f

Tiens, il y a aussi une liste de synonymes pour « inavouable ». Voyons… « Ignoble », « Infâme », « Lâche ».

QUOI ???!!!

Comment osent-ils me traiter de lâche ?!

On va voir qui c’est qui est lâche !!

Mes peurs inavouables les enfants !

5) La peur de la première personne

Ceci dit, Metroid Prime reste un jeu à ambiance relativement angoissante.

Ceci dit, Metroid Prime reste un jeu à ambiance relativement angoissante.

Moquez-vous si vous le souhaitez (mais rappelez-vous que les snipers sont toujours là), mais quand j’étais petit, eh bien je croyais que tous les jeux se déroulant à la première personne faisaient peur. Metroid Prime, Call of Duty, Deus Ex, etc. Tous ces jeux, je ne les ai pas fait ou alors tardivement simplement parce qu’ils se déroulaient en première personne.

4) La peur des jeux qui ne sont pas censés faire peur.

Spoiler Alert

Spoiler Alert

Mais si vous savez, quand vous êtes en train d’explorer une grotte dans Minecraft et que vous entendez un zombie mais sans jamais le trouver, puis vous tournez dans un couloir et « BOUM », un Creeper. Mon cœur lâche, mes amis se moquent sur Skype.

Autre exemple, Luigi’s Mansion que je considère être comme le Resident Evil pour enfant. Je me souviens avoir eu quelques moments de sursauts devant l’apparition soudaine de fantômes. J’étais enfant à l’époque mais je pense que ça serait toujours le cas aujourd’hui.

3) La peur de la déception

Des méchas dans Castlevania ! Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ? C'était évident !

Des méchas dans Castlevania ! Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ? C’était évident !

« WOUUUUUHHH Lords of Shadow 2 arrive! Après ce final explosif du premier, c’est surement le jeu que j’attends le plus au monde ! Et puis Dracula, le retour du Château, Alucard,… Comment ça pourrait être mauvais ?! »

Oh…

Ça c’est un exemple marquant mais il y en a plein d’autres. C’est toujours frustrant d’attendre un jeu ou au moins être surpris par celui-ci pour finalement être déçu par la suite. D’autres exemples en vrac :

-The Walking Dead Saison 2 : « Tiens petite fille de 10 ans, va vérifier seule s’il y a des zombies dans la grange, merci. ».

-Dragon Age Inquisition : « Ô Grande Inquisitrice…ramenez moi mon mouton qui s’est barré de l’autre côté de la map. Oh et tiens, puisque vous passez par là, vous pouvez récupérer les 120 fragments d’étoiles… Mais si il est bien ce jeu, et puis regardez sa durée de vie ! ».

-Mass Effect 2 : « Un grand danger menace la galaxie, mais d’abord passez la moitié du jeu à aller récupérer des alliés. C’est bon ? Eh bien maintenant, faites des trucs avec eux pour qu’ils vous soient fidèles. Mais si, c’est épique ! ».

2) La peur des vrais Survival Horror

Non, je n'ai pas quitté la partie après cette scène. Non, non.

Non, je n’ai pas quitté la partie après cette scène. Non, non.

Oui parce qu’en vrai, je suis un peu une flipette. Ça se voit quand on me dit « Tiens regarde Silent Hill P.T.  C’est vraiment génial » et que je me retrouve discrètement à devoir me boucher les oreilles par peur de sursauter.

Pourtant, c’est un genre que je découvre petit à petit, au moins pour tester ma limite. Récemment, j’ai donc réussi à faire les Dead Space ou Resident Evil premier du nom sans soucis, encore plus récemment Silent Hill 2 mais avec plus de difficultés. Je n’en suis pas encore à faire Outlast mais il y a du progrès.

1) La Gloire de mon peur et le Château de ma meur. Ok, pardon. La peur de l’avenir.

Je sais que c'est inutile. Ça n'en reste pas moins insultant.

Je sais que c’est inutile. Ça n’en reste pas moins insultant.

Bon l’E3 de cette année m’a plus ou moins rassuré mais l’avenir du jeu vidéo m’inquiète parfois. Que ce soit de par les joueurs qui ne représentent pas toujours une fantastique communauté ou les éditeurs avec leurs season pass, micropaiements et autres Remasteràlacon.

Je ne suis ni pessimiste, ni blasé et un jeu tel que The Witcher 3 récemment me rassure totalement mais je ne peux m’empêcher de me demander parfois si dans 10 ans je jouerais encore aux jeux vidéo.

Et voilà les enfants, qui c’est qu’est lâche maintenant, hein ?! Allez, sur cet élan d’adrénaline et de courage je vais jouer à tous les Silent Hill, Outlast, voir Massacre à la Tronçonneuse et rejouer à Final Fantasy XIII-2 ! My body is ready !

Publicités

7 réponses à “TFGA N°9 Nos peurs inavouables

  1. Comment tu as dû rater plein de trucs avec ta peur de la 1ère personne ! :O
    Luigi’s Mansion = le Resident Evil pour enfants -> Mais c’est bien sûr, bon sang ! :’D

    Aimé par 1 personne

  2. Punaise moi aussi pour le number 2, j’avais un peu peur de faire les Surival Horror, je m’y suis mis tardivement.

    Quant au numéro 1, j’ai un peu cette peur aussi, il faut dire que le jeu Japonais d’aujourd’hui me parle 10 fois moins qu’avant. Même chose sur les jeux PC comme par exemple Monkey Island (étrange que je cite ce titre tiens), les Baldur Gates, et tous les jeux LucasArt. Ça fait très vieux con, mais l’époque 90 me parlait beaucoup plus.

    Je m’émerveille nettement moins avec les jeux actuels.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai bien fait de relire attentivement ton top avant de commenter, j’ai une nouvelle fois bien ri … et compatis 😡

    Concernant ta peur de la 1ère personne, en fait je l’ai aussi, mais pour des raisons plus … digestives. En fait regarder un écran à la 1ère personne me fout la gerbe, concrètement. Que j’y joue ou que je regarde, c’est pareil … j’ai jamais pu jouer finir des jeux comme Mirror’s Edge ou encore The Darkness à cause de ça.

    Sinon je vois que j’ai bien fait de m’arrêter au 1er pour Castlevania Lords of Shadow ^^’

    Aimé par 1 personne

    • Ah c’est dommage, Mirror’s Edge est une expérience valant le coup mais je comprend parfaitement ce que tu veux dire. Les fps peuvent effectivement me donner mal à la tête mais de moins en moins.
      Je te conseille de faire et refaire Lords of Shadow plutôt que de faire le 2, ce fut réellement frustrant.

      Aimé par 1 personne

  4. Pingback: Alex Effect » TFGA n°9 : Nos peurs inavouables·

  5. Pingback: TFGA #12 – Et si on se posait ? | Chouquette Annexe·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s