J’ai fini Xenoblade Chronicles et j’ai des choses à dire !

Aaahhh Xenoblade…

Je commence souvent mes introductions par un « aaahhh« . Ce n’est pas pour exprimer une peur, non je n’ai pas peur de Xenoblade, ce n’est pas un « aaahhh » représentant un cri. Ce « aaahhh » est un soupir. Il peut vouloir dire beaucoup de choses mais en général, c’est plutôt une onomatopée péjorative comme on peut dire « aaahhh Ubisoft…« . Notez d’ailleurs que les « … » accentue cet effet de soupir mais est peut être plus proche de la lassitude.

Oui Xenoblade m’a lassé et m’a fait soupirer. Je me suis même forcé, non pas à le finir mais à le continuer à peine arrivé à 9h de jeu.

Pourquoi? Eh bien réfléchissez 2 min à ce que vous êtes en train de lire. Oui, une intro. Et qui dit « intro » dit « développement ». C’est donc dans cette partie que je vais exprimer mon avis le plus clairement possible.

Pre-Scriptum : Tous les screens sont effectués par mes soins.

SX4P01-21

L’histoire de Xenoblade commence par nous raconter la bataille de deux titans de grandes tailles (champions de BasketBall Titans dans leurs jeunesses) qui se finit par l’un, Bionis, plantant son épée dans l’autre, Mekonis, lui-même plantant son épée dans le premier. Ceci mis fin à leur affrontement et ils furent figés pendant des siècles. Cependant, un écosystème est né sur chacun de ces titans et des peuples ont commencé à vivre dessus. Les homz, peuple de Bionis et les Mekons, peuple de Mekonis (oui, correcteur Word, je sais que tu n’y comprends rien).

Bref, voulant honorer la mémoire des deux titans, ces peuples ont aussi décidé de se faire la guerre. Le tuto se déroule d’ailleurs lors d’une de ces batailles et nous fait incarner Dunban, un homz qui maitrise une arme fabuleuse capable de détruire les mekons, la Monado.

Bon, la bataille est gagnée par les homz mais Dunban est grièvement blessé suite à son usage de cette épée.

La véritable histoire peut donc commencer dans la colonie 9 où vit le jeune néo-nazi au prénom étrange Shulk qui sera le héros. Comment ça « comment ça Neo-nazi ? » ? Le gars est un blond aux yeux bleus dont le nom à l’envers fait « Kluhs ». Ça sonne proche de Klauss, non? Non…?

Bon, enfin, donc Kluhs, je veux dire Shulk est un jeune garçon plein d’avenir passionné par la Monado et ses pouvoirs secrets. Il vit aussi une sorte de petite romance avec Reyn, son meilleur ami (non c’est faux mais j’essaye de me convaincre qu’il éprouve plus qu’une simple amitié envers lui sinon je ne sais pas comment il fait pour le supporter), et Fiora, la soeur de Dunban.

Vous suivez toujours? Bien, parce qu’il y aura une interro à la fin de l’article.

Bref c’est une idylle. Malheureusement tout prend fin lorsque la colonie 9 est attaquée par les Mekons. Après ce désastre, Shulk, ayant découvert qu’il pouvait manier la Monado décide de quitter la colonie et part en quête de vengeance et de réponses… Avec Reyn… Bordel.

SX4P01-5

Voilà. Comme ça vous avez un plutôt bon aperçu du début. Soyons clair, l’histoire est…hmm…bonne. Non vraiment! Elle est plutôt sympa. Elle est compréhensible et regorge de rebondissement. En plus, même l’aspect Japoniais, bel et bien présent n’est pas très dérangeant. À part Reyn et Riki, je n’ai eu envie de gifler aucun personnage!

Et là. Voyage dans le temps. Quand j’ai écrit les précédentes lignes, j’en étais à 40h de jeu et j’estimais avoir eu un bon aperçu de l’histoire pour la qualifier de « sympa« . Après tout, quel est le risque que le scénario prenne un tournant absolument désastreux? Je dirais 5%. Comme quoi je devrais jouer au loto parce que la fin de l’histoire qui représente quand même un bon quart voir un bon tiers du jeu est vraiment catastrophique. Les rebondissements stupides s’enchaînent et les facepalms aussi.

On se retrouve devant un retournement de situation qui emmène l’histoire dans une direction vraiment ridicule et qui annule une bonne partie du côté épique d’avant. Je ne comprends pas ce qu’il s’est passé…

SX4P01-8

Un environnement de nuit…

L’autre problème vient de la narration qui est extrêmement lourde. C’est simple, j’ai eu l’impression que Xenoblade me racontait son histoire comme si j’étais un chameau trisomique afghan (ce qui n’est pas rien, admettez le).

Déjà, le premier souci vient de la non-subtilité du titre. Dans les dialogues tout d’abord. Par exemple, au début du jeu, quand la colonie 9 se fait attaquer, en arrivant Shulk et Reyn ont un dialogue proche de ceci :

« –             Shulk! La colonie est attaquée par les Mekons!

  –            Oh non, et Dunban ne peux plus se servir de la Monado qui se trouve au laboratoire! Qu’allons-nous faire?

  –            Je ne sais pas. Il nous faudrait les conseils de Dunban mais il n’est pas chez lui!

  –            Oh non! Je crois l’avoir vu courir en direction du labo!

  –            Qu’est-ce qu’il peut bien aller faire du côté du labo? Labo où se trouve la Monado…hmm…

  –            Je ne sais pas, allons voir!  »

Et je vous assure que je n’exagère pas. Il aurait simplement suffit qu’un des personnages demande « Où est Dunban?  » suivi d’un échange de regards inquiets et le joueur aurait compris. Ce genre de dialogue, il y en a trop. Je ne vous pas ça uniquement pour me moquer mais vraiment parce que ça m’a gêné.

Et c’est pareil pour les flashforwards. Tout au long du jeu, Shulk, grâce à la Monado, a régulièrement des flashs qui lui donnent un aperçu d’un futur proche. Ça aurait pu être intéressant si ce n’était que des brides du futur. Des images peu claires qui auraient permis au joueur comme au héros de s’interroger sur leur signification. Mais là encore, non.

Exemple (qui spoil un peu) : Shulk voit dans l’avenir qu’il va rencontrer une jeune femme, jeune femme que l’on voit devant un personnage inconnu qu’elle appelle « empereur« . L’empereur l’appelle ma fille. Puis on voit l’empereur faire une tête triste et enfin on voit Shulk attaquer un Mekon en disant « Tu paieras pour ce que tu as fait à telpersonnage et l’empereur« .

Ok merci. En un flashforward, je me suis fait spoiler les évènements des 5 prochaines heures de jeu. Et le pire c’est que quand les personnages rencontrent pour de vrai la jeune femme et qu’ils apprennent 2 heures plus tard qu’elle est la fille de l’empereur, tout le monde est surpris, même cet imbécile de Shulk qui l’avait pourtant vu.

Je sais que m’attarde beaucoup sur ces exemples mais c’est pour vraiment vous illustrer le fait que ces problèmes de narration m’ont vraiment gâché les rebondissements et l’histoire.

...et de jour.

…et de jour.

Voilà, on arrête un peu avec l’histoire qui n’est pas non plus aidée par les quêtes annexes du jeu. Quêtes qui se résument de toute façon à être des missions fedex lambda de mmo. « Va tuer 5 monstres« , « Va récupérer 5 cornes de tel monstre…en les tuant« , « J’ai perdu mon alliance dans le village, tu pourrais me la récupérer? ». STOP! J’ai compris Xenoblade, tu te vantes d’avoir des centaines de quêtes annexes mais aucune n’est digne d’intérêt !

Comment je monte de niveau alors? Je suis obligé de monter de niveau car quand j’arrive devant un boss, si je suis un level plus bas que lui, le combat devient très complexe. Alors je farm.

Et voilà, je viens de résumer plus de 60 heures de jeu en un mot : du farm. Chaque ennemi que je croise, je l’affronte, je pourrais en éviter pas mal mais ça ne sert à rien si ensuite je ne fais pas le poids face aux boss. Vous allez me demander ce que j’attendais de plus dans un J-RPG? Je ne sais pas. Un peu plus de motivation peut être, d’écriture surtout. Comme dans Kotor par exemple (oui je sais que ce n’est pas un J-RPG) où j’ai fait les quêtes annexes pour gagner de l’expérience mais aussi parce qu’elles étaient intéressantes. Pas passionnantes, juste assez écrite pour que j’ai envie de les faire.

Aujourd’hui c’est cela que je veux dans un RPG. Pas juste affronter tous les ennemis qui se dressent devant moi avec toutes les 5 heures une petite progression dans l’histoire. Du coup, heureusement que le système de combat est bon!

Pendant une grande partie de l'aventure, c'est très joli...

Pendant une grande partie de l’aventure, c’est très joli…

Les combats sont dynamiques, riches en possibilités et assez techniques. Je ne vais pas vous le détailler mais sachez qu’il est réussi. Chaque attaque a une conséquence particulière sur l’ennemi (déstabiliser, chuter,…) et peuvent bénéficier d’un effet plus puissant si l’on se positionne bien. Il y a aussi une jauge de combat qui, quand elle est remplie permet de faire un enchainement en choisissant les prochaines attaques de nos trois personnages.

En fait, je ne vois qu’un seul problème dans ce système, c’est le fait de ne contrôler qu’un seul personnage. Parce que, du coup, l’IA ne fait pas toujours ce qu’on attend d’elle : un allié qui ne pense pas à faire chuter un ennemi qui est déstabilisé, un soin qui ne vient pas alors que c’est nécessaire,… Mais au final ça ne m’a pas dérangé outre mesure. Heureusement donc que ce système est globalement bon, parce que croyez-moi on va les enchaîner les combats dans ce jeu. Tout comme les environnements.

...et sur la fin, les décors ne ressemblent plus qu'à ça.

…et sur la fin, les décors ne ressemblent plus qu’à ça.

Aaahhh (encore lui), les environnements et la DA. A la base j’allais la défendre cette direction artistique parfois fabuleuse. D’ailleurs on va commencer par la défendre.

Oui, les environnements sont classiques. Une plaine, une forêt, une plage, mais qu’est-ce que c’est beau! Vraiment! Et puis c’est GI-GAN-TESQUE! Et je pèse mon mot (4,5 kilos, un beau bébé) ! Xenoblade fait partie de ces jeux qui nous font nous sentir tout petit et c’est appréciable. En fait, je me suis senti comme dans FFXIV, j’étais dans des environnements, certes déjà vu mais réussi tout de même.

Malheureusement, la encore dans le dernier tiers ou quart (disons 28%) du jeu, les décors sont beaucoup moins inspirés. C’est justifié par le scénario et je comprends bien que c’est pour appuyer une rupture de ton mais c’est regrettable. Idem pour le level design qui adopte une structure bien plus « couloirs » dans cette dernière partie.

SX4P01-14

Après techniquement, je suis assez mal placé pour parler du titre étant donné que j’y ai joué via l’émulateur Dolphin et que j’ai appliqué des textures HD. Donc, à part les visages étranges et certaines textures baveuses, c’était très joli. Je pense qu’on est assez loin de la version Wii.

On peut aussi aborder la bande son. Très bonne.

D’abord les doublages. J’ai joué en version anglaise et il est intéressant de voir que ce sont des anglais et non des américains qui se sont occupés des voix. Étant assez fan de cet accent, j’ai vraiment apprécié ce point-là. D’autant plus que les doubleurs ont vraiment l’air de s’investir dans l’histoire et ce même quand elle prend une tournure ridicule.

Ensuite pour les musiques, je n’ai rien à dire. Que ce soit celles des combats, du menu, des environnements, elles sont superbes. De plus, chaque région dispose d’une musique de jour et une autre de nuit.

En fait le seul bémol, c’est que l’on peut parfois passer beaucoup de temps dans un seul environnement et réentendre en boucle les deux mêmes musiques peut lasser.

SX4P01-19

Au final, Xenoblade Chronicles me laisse sceptique. Oui comme la fosse. Je ne sais pas si vous estimerez que je suis de mauvaise foi ou au contraire trop gentil avec ce titre. Toujours est-il que j’ai passé une bonne soixantaine d’heure sur le titre et que j’ai ressenti trois stades différents. Une première partie pendant laquelle je n’étais pas emballé mais pas déçu non plus, juste, rien de bien transcendant, je m’ennuyais presque. Une seconde qui m’a un peu plus vendu du rêve avec des environnements dans lesquels j’ai eu du plaisir à évoluer et des rebondissements scénaristiques intéressants. Et enfin la troisième partie qui fut véritablement un calvaire à jouer.

Difficile, donc, pour moi de vraiment retenir ce jeu. Je le trouve surestimé. A la base, je voulais en rédiger un article en le comparant constamment à Final Fantasy 13. Je trouve, en effet, qu’il cherche absolument à me dire « Regarde ! Tout ce qu’on a repproché à FF13, ici c’est corrigé ! ». Monde ouvert gigantesque, système de combat complet rapidement, plein de quêtes annexes, histoire compréhensible. Malheureusement, même en réussissant à faire mieux que ce Final Fantasy (c’est indéniable), il n’en n’est pas moins un jeu assez peu mémorable. Je ne jouerais donc pas à Xenoblade X. Parce que je sais à quoi m’attendre et que je n’ai pas envie de revivre cette expérience.

 

SX4P01-13

 

Oh ! Et comme promis, l’interrogation. Ne faites pas cette tête, vous étiez prévenu !

Partie A :

-Comment s’appelle la sœur de Dunban ?

-Comment s’appelle le frère de Fiora ?

-Quel était le sport pratiqué par les Titans ?

-Dans quel poste servait Shulk sous le 3ème Reich ?

Partie B :

Rédigez un paragraphe argumenté sur les similitudes que présente Reyn avec le personnage de Final Fantasy XIII, Snow et expliquez pourquoi ce dernier ne pourra jamais être surpassé en terme de Relouitude© et que si c’était le cas, le monde courrait à sa perte.

Vous avez 20 minutes, à rendre sur copie double, le soin compte.

Publicités

14 réponses à “J’ai fini Xenoblade Chronicles et j’ai des choses à dire !

  1. N’ayant pas fait ce jeu, je me retrouve maintenant partagé entre les dithyrambiques commentaires de Vic et Hyna (notamment) et cet article qui se présente un peu comme le froid du carrelage quand tu arrives pieds nus dans la cuisine alors que tu viens juste de quitter la douce chaleur de ta couette. Cela dit, l’article est au moins aussi sympa à lire que le carrelage est beau.
    Bref, je me contenterai de suivre ma philosophie qui consiste à dire que : « Ce n’est pas parce que tu as froid aux pieds le matin que tu vas forcément passer une journée de merde ».
    Conclusion : faudra bien que je le fasse ce jeu. Quand même. Un jour.

    Aimé par 1 personne

    • Et le gagnant de l’oscar du meilleur acteur dans la catégorie « La vie sans chaussons » (à ne pas confondre avec la catégorie très controversé « La vie sans chaussons aux pommes ») est El-Koala !! 😀

      Aimé par 1 personne

    • Merci ! Je suis tellement heureux, c’est le travail de toute une vie qui est consacré là. Et je ne remercie personne car, ma réussite, je ne la dois qu’à moi-même. Merci moi !

      Aimé par 1 personne

  2. Oh..putain..comment tu le démonte! Bon j’avoue j’ai lu l’article en diagonale car j’ai vu le spoil arriver et comme El Koala je n’ai pas fait le jeu et il est sur ma liste de jeux à faire depuis que j’ai une WiiU (oui… je vais saigner des yeux en plus de saigner du coeur si je le trouve autant criblés de défauts que toi). Au moins ça change, je n’avais jamais rien entendu de vraiment négatif autour de ce jeu. Si jamais je le fais un jour (j’aimerais bien dans quelques mois quand même) je te dirai ce que j’en ai pensé.

    Aimé par 1 personne

    • Le jour où tu le fais, j’espère avoir aussi ton avis, c’est sur.
      Après, bon clairement je n’ai pas été tendre avec le jeu mais je ne sais pas si je l’ai vraiment démonté.

      J'aime

  3. Bon, voilà, j’te l’avais promis, donc le voilà. Mon avis sur Xenoblade.
    Toutefois, je tenais à préciser que mon premier avis par rapport à ton article n’a pas changé du tout. Tu relèves plus de points négatifs que de points positifs ce qui tend à croire qu’effectivement, tu t’acharnes sur le jeu.
    Après y’a quand même un point où je suis d’accord avec toi, c’est la fin du scénario, totalement perché, ils auraient dû s’arrêter aux gentils qui battent le méchant sans chercher d’explication philosophique et divine. J’pense que le jeu n’avait clairement pas besoin de ça.
    La toute dernière partie du jeu est quand à elle aussi laborieuse à mon goût, pas celle où t’arrives sur Mekonis, juste après Eghil. J’avais l’impression que c’était vraiment pour rallonger la longueur du jeu et c’est la seule partie du jeu où j’ai du farmer les levels. Genre j’ai roulé sur la totalité du jeu, jusqu’à ce moment là.
    Voilà, les deux points noirs qui m’ont un peu fait chier et le plus chiant c’est qu’ils arrivent en fin de jeu ce qui te laisse un goût amer dans la bouche.
    Mais ce que je trouve dommage dans ton article, c’est de ne pas avoir approfondi tout les petits détails de gameplay qui rendent ce jeu génial et captivant.
    Les liens sociaux entre personnages qui te permettent de débloquer des petits events de rendez-vous à certains endroits du jeu.
    Ces liens sociaux qui te donnent aussi la possibilité de partager tes compétences passives entre membres de ton équipe suivant leurs ententes et qui t’aident énormément aussi pour la création de gemmes (meilleure l’entente est entre deux personnages, plus y dispose de manoeuvres pour crafter une gemme).
    Y’a aussi les liens sociaux avec les PNJ que je n’ai pas exploité mais qui apparemment te donnent la possibilité de partager des objets et d’avoir des réducs dans les magasins.
    Le système de combat est juste totalement fou.
    Comme tu l’as signalé, c’est super dynamique, avec plusieurs types d’attaques possibles entre les attaque physique, les attaques étheriques (la magie), les attaques déséquilibrantes qui peuvent aussi apporté certains malus suivant la position que tu adapte face à l’ennemi et tant d’autres.
    Le jeu utilise un système de combat quasi similaire aux MMORPG, avec un système d’aggro et certains personnages plus accès Tank, DPS ou Healer.
    Suivant les actions réalisé pendant le combat la jauge d’équipe se remplie et permet de réaliser des enchaînements qui peuvent être juste totalement pétés pour le peu qu’on l’utilise intelligement ( Attaque Déséquilibrante -> Chute -> Double Coup avec bonus sur ennemi volant -> Hébétude -> Coup puissant qui rempli la jauge de spécial -> Coup mortel sur un ennemi hébété -> Ravage +/-125000 de dégats )
    Mais cette jauge qui se découpe en trois permet aussi de ressuscité tes alliés si jamais il meurt (un bloc par résurrection).
    Le système de tension lié au système de combat est aussi énorme, plus tu enchaînes tes ennemis intelligemment et sans trop subir de dégâts, plus tes persos sont boostés et font plus mal. Par contre si il meurt ou subissent une chute leur moral baissent à fond et impossible pour eux de toucher leur cibles et les coups reçus font beaucoup plus mal. Du coup il faut bien faire attention aux avatars de ses persos pendant les combats et penser à Encourager ses amis.
    Le système de portail aussi est vraiment cool et pour le coup te permet de te TP dans n’importe quel endroit de la carte à n’importe quel moment dans le jeu. C’est con comme tout, mais c’est foutrement pratique.
    Je pense pas que le jeu se résume à du farming pendant 60h contrairement à toi. J’ai grave adoré partir à l’exploration, surtout qu’elle te récompense bien, une zone découverte te ramène de l’XP, les objets remplissant le journal de récolte te permettent de gagner de l’équipement ou des gemmes.
    Passer une trentaine de minutes dans les menus pour faire le point de tout les objets lootés, vérifier mes gemmes ( ça m’a rendu nostalgique de FFVII :’D ).

    Bon j’m’étales grave quand même.
    Tout ça pour dire que Xenoblade, c’est le bien.

    Et pas chiant comme tu l’as dit sur Twitter.

    😛

    Aimé par 2 people

    • Ah ! Content de voir ta réponse.
      Sur le côté chiant, je retire un peu cette remarque. Les 10-15 première heures ne m’ont pas emballés et je ressentais un certain ennui mais ça s’améliore nettement par la suite, je le reconnais. Du coup, dire que c’est chiant, ce n’est pas un très bon argument, c’est sur mais bon sur Twitter on ne peut pas développer sa pensée à moins qu’elle ne fasse 140 caractères.

      Après, il faut comprendre quelque chose sur mes « articles ». C’est que ne sont pas des tests. Juste humblement mon avis. Cette remarque peut donner l’idée que je me met à l’abri de derrière tout commentaire négatif mais ce n’est pas le cas. Si je te le précise, c’est bien parce qu’il y a pas mal de points sur lesquels je ne sais pas écrire, le système de combat en particulier. Les combats en eux mêmes, je ne sais pas le décrire sans avoir le sentiment de faire un tuto, du coup, ben je suis succin et on a l’impression que je passe à côté de pas mal de choses. Mais en réalité c’est surtout parce que je ne sais pas en parler, que je n’en parle pas. Du coup je me contente de dire qu’il est cool et vachement complet sans trop détailler. Tu en parles vachement bien ceci dit.
      C’est surement pour cela qu’on a l’impression que je mets plus en avant les points négatifs que les points positifs.

      Pour les liens sociaux, j’en ai fait très peu dans le jeu. J’ai un peu oublié d’en parler, c’est vrai. Tout comme le craft, que j’ai pas mal pratiqué mais jamais totalement compris.

      M’enfin, heureux de voir que tu trouve aussi la fin assez frustrante sur l’histoire.

      Merci pour ton avis en tout cas !

      Aimé par 1 personne

  4. Petite question, tes screen ont une super qualité, tu jouais sur quoi ? car chez moi je joue sur la Wii U sur un écran d’ordinateur le tout relié en HDMI et franchement les graphismes sont moches… le contour des perso ne sont pas lisses, ça fait sale. Ce que je trouve dommage car le décor est quand même beau.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s